Biennale de Venise, avec Vincent Meessen

Vincent Meessen à la Biennale de Venise
2 images
Vincent Meessen à la Biennale de Venise - © AFP GABRIEL BOUYS

Pascal Goffaux, envoyé spécial à Venise, a rencontré l'artiste Vincent Meessen qui occupe le pavillon belge cette année, pour la 56e Biennale de Venise.

La 56e biennale de Venise est ouverte. Vincent Meessen est l'artiste choisi par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il a décidé de ne pas occuper seul le Pavillon belge. Il a invité dix artistes, dont des Africains qui sont présents pour la première fois dans ce pavillon dont la construction remonte à l'époque du colonialisme.

En 1907, le Congo était encore la propriété privée du roi Léopold II. Les artistes présents racontent des micro histoires qui ont trait au passé colonial, mais qui ont été occultées par l'Histoire avec un grand h ou avec une grande hache. Elles révèlent un pan de l'histoire des avant-gardes africaines.

Vincent Meessen a retrouvé les paroles d'une chanson écrite par un étudiant congolais situationniste, en 1968. M'Belolo avait participé à l'international situationniste, un mouvement contestataire, gauchiste qui avait le désir de changer le monde. Vincent Meessen a tourné un film dans un club de rumba mythique de Kinshasa, le 1, 2, 3'.

 

Les vidéos de Pascal Goffaux

Pascal Goffaux a filmé la chanson exposée au pavillon belge de la Biennale de Venise.

Personne et les Autres, l'exposition de Vincent Meessen
Commissaire: Katerina Gregos
au Pavillon belge de la 56e Biennale de Venise 2015

exposition du 9 mai au 22 novembre

Et aussi