Anne Teresa De Keersmaeker - Work/Travail/Arbeid

Work/Travail/Arbeid - WIELS
Work/Travail/Arbeid - WIELS - © RTBF

Comment exposer la danse dans un musée ? Anne Teresa De Keersmaeker répond à la question avec le projet Work/Travail/Arbeid présenté au Wiels à Bruxelles. Un projet exceptionnel.

Il ne s’agit d’exposer des photos, des dessins, des maquettes, de projeter des films ou de visionner des vidéos. Il n’y a rien de tout cela aux cimaises du musée. Les murs sont blancs, la lumière naturelle n’éclaire aucun document qui sont absents des cimaises.

Anne Teresa De Keersmaeker occupe le Wiels avec sept danseurs de la compagnie Rosas et avec six musiciens et le chef de l’ensemble Ictus. Les musiciens et les danseurs jouent et dansent en permanence la forme la plus complète de la chorégraphie Vortex Temporum. La durée de l’œuvre est de neuf heures. Le musée n’est ouvert que sept heures par jour. Ils poursuivent le travail, le lendemain, là où ils l’ont interrompu. Une fois exécutée, l’œuvre est reprise et cela pendant les 9 semaines que l’exposition sera ouverte. C’est une expérience pour les spectateurs qui déambulent librement dans les salles et frôlent les danseurs et les musiciens.

 

Images de l'exposition

Et aussi