Je Sais Pas Vous : Le Concerto pour Piano n° 3 de Rachmaninov

Posséder une belle voiture, c’est un plaisir élégant, raffiné ! Et en 1909, c’est encore un plaisir de privilégié ! Rachmaninov hésite à partir en tournée aux Etats-Unis. Un élément qui fait penser la balance en faveur du "Yes", c’est la perspective, avec l’argent des concerts, de pouvoir acheter… une voiture.

Sur mesure, pour cette tournée américaine, le grand Rachmaninov, grand pianiste aux grandes mains, écrit un grand concerto. Dans lequel, après deux mesures d’introduction, bien loin des envolées grandioses qui s’annoncent, la première mélodie est dictée par le piano, dans la clarté absolue. Et deux clartés valent d’ailleurs mieux qu’une : les mêmes notes sont articulées absolument parallèlement aux deux mains.

Cette mélodie s’est écrite par elle-même, déclare Rachmaninov, ni folkloriquement russe, ni religieusement orthodoxe. Et elle est bigrement exempte de montagnes russes : il faut quasiment une minute au thème pour grimper et effleurer enfin, le temps d’un fifrelin, sa note la plus haute.. 

Ce soir, et demain soir, le Concerto n°3 pour piano de Rachmaninov sera interprété par les finalistes Sergei Redkin et Dmitry Sin, en finale du Concours Reine Elisabeth 2021.