Je Sais Pas Vous : Concerto pour piano n°1 de Franz Liszt

Sigismund Thalberg a du succès au piano et auprès des femmes… De quoi en faire un concurrent pour Liszt ! Mais celui-ci se démarquera en nourrissant ses partitions de son appétit pour la philosophie et la littérature de son temps.

Sigismund Thalberg a du succès au piano, il a du succès auprès des femmes, deux bonnes raisons pour Franz Liszt de garder une saine distance avec son concurrent.

Ce qui n’empêche pas Liszt de repérer chez lui quelques trucs pianistiques, par exemple diviser une mélodie entre les pouces gauches et droits au milieu du clavier, pendant que les deux mains continuent de l’arpenter de haut en bas.

Mais contrairement à Thalberg, Liszt se passionne également pour les questions littéraires, esthétiques et philosophiques de son temps.

Et quand il écrit son premier concerto pour piano, Liszt met la barre à la hauteur de la postérité, et il met 35 ans avant d’oser le finaliser.