Je Sais Pas Vous : Don Juan de Mozart

Avant Don Juan, il y avait l'opéra seria, où l'on pleure, on tue et on meurt, et l'opéra bouffa, où on rit, on danse et on vit.

Mozart va composer la musique de Don Juan sur un livret de Lorenzo Da Ponte, en en faisant un Dramma Giocoso, un drame joyeux, qui comporte quand même la première musique d'horreur de tous les temps..

Coté comédie de la même façon que Don Quichotte a Sancho Panza, Don Juan a Leporello. Il tient les catalogues des conquêtes de son maitre pays par pays. Et puis bien sur au milieu de tout ça, il y a des femmes, une femme courageuse mais violé par Don Juan Donna Anna. Une autre pleurnicharde, qui veut sortir avec lui mais qui finalement rentre au couvent (Donna Elvira) et enfin une jeune paysanne naive (Zerlina). 

Dans Don Juan, ça rit et ça pleure, ça danse et ça tue, ça vit et ça meurt. Bref Don Juan c'est l'opéra des opéra.