Mostra Jour 7 Jennifer Lawrence et Darren Aronofsky, les stars du jour pour "Mother!"

Jennifer Lawrence
5 images
Jennifer Lawrence - © FILIPPO MONTEFORTE - AFP

Ce sont encore des stars hollywoodiennes qui font l’évènement aujourd’hui à la Mostra de Venise : l’actrice Jennifer Lawrence et le cinéaste Darren Aronofsky viennent présenter en compétition le film "Mother !", qui a divisé la critique à la vision de presse ce matin.

Dans "Mother !", Jennifer Lawrence incarne une jeune femme qui termine de rénover la vieille et vaste demeure de son mari, un écrivain plus âgé qu’elle joué par Javier Bardem. Elle a envie de profiter de son couple dans l’intimité de cette belle maison, mais son mari, pour oublier l’angoisse de la page blanche, décide d’accueillir un couple d’intrus (Ed Harris et Michelle Pfeiffer)… La jeune épouse va bientôt se retrouver envahie chez elle par des fans de l’écrivain, car la soif de reconnaissance de son mari semble sans limite.

"Mother !" démarre comme un thriller assez classique – on pense à certains films de Polanski comme "Rosemary’s baby" ou "Le locataire" - mais prend bientôt la forme d’une grande fable fantastique aux accents bibliques sur la maternité et sur l’arrogance de l’homme. Dans son film précédent, Darren Aronofsky revisitait le mythe de l’arche de Noé à la sauce écologique, et quand on voit "Mother !", il n’en a visiblement pas fini avec ses obsessions. Il a d’ailleurs avoué en conférence de presse combien le combat pour l’environnement le passionnait, et que le sort de la planète l’avait inspiré pour écrire impulsivement le scénario de "Mother !" en cinq jours à peine… Lors de cette conférence, un jeune réalisateur lui a demandé quel conseil il avait à donner pour devenir cinéaste ?

La qualité la plus importante pour faire un film, c’est la persévérance " répond d’emblée Aronoksky. " Vous devez aussi proposer une histoire que vous pensez du fond du cœur importante et originale, car c’est tout ce que vous pouvez offrir. Si vous essayez de cibler une histoire pour la masse, vous n’y arriverez pas, vous devez raconter l’histoire que vous avez vraiment envie de raconter. Quand j’ai écrit " Mother ! ", je n’ai jamais voulu créer une histoire susceptible de créer la controverse, je n’ai pas cherché l’originalité à tout prix, il s’agissait juste d’exprimer ce que je ressentais, ça vient vraiment de mes tripes. "

En 2008, Darren Aronofsky avait remporté le Lion d’Or à Venise avec son film "The Wrestler". Il est peu probable qu’il réédite cet exploit avec "Mother !" : ce grand salmigondis aux prétentions métaphysiques a été à la fois hué et applaudi aux séances de presse. Mais l’homme conserve sa cohorte de fans, qui lui a réservé une ovation à la conférence. Et la présence de sa compagne Jennifer Lawrence à ses côté était un argument de séduction supplémentaire....