Mostra Jour 5 : Helen Mirren et Judi Dench, les deux Reines de Venise

Dame Judi Dench
3 images
Dame Judi Dench - © TIZIANA FABI - AFP

Ce sont deux immenses actrices anglaises, elles ont toutes les deux incarné des reines d’Angleterre : Helen Mirren, la reine Elizabeth dans "The Queen" de Stephen Frears, et Judi Dench, qui incarne aujourd’hui la reine Victoria dans le nouveau film du même Stephen Frears, "Victoria and Abdul".

Pour le grand public, Judi Dench, c’est "M" dans les derniers James Bond. Aujourd’hui, cette grande dame du théâtre et du cinéma britannique incarne une Reine Victoria vieillissante qui devient très complice avec son serviteur indien dans "Victoria et Abdul".  Cet épisode méconnu de sa biographie est raconté par Stephen Frears avec la malice et l’élégance qu’on lui connaît (Le film sort sur nos écrans en Belgique le mois prochain ; nous y reviendrons plus longuement en temps utile. Il est présenté hors compétition à la Mostra)

Coïncidence amusante : Judi Dench avait déjà joué le rôle de cette souveraine il y a vingt ans dans le film "Mrs Brown" de John Madden, ce qui lui facilitait donc un peu la tâche cette fois-ci, comme elle l’a confié en conférence de presse : "Ce métier n’est jamais facile. Tous les rôles réclament une concentration incroyable et beaucoup de travail. Mais en ce qui concerne la reine Victoria, le gros avantage, c’est que j’avais déjà préparé le rôle, j’avais fait mes devoirs ! "

Un peu plus tard, à la même table de conférence de presse, c’est sa compatriote Helen Mirren qui lui succède. Quand on l’interroge sur "The Queen" qui lui a valu un Oscar, elle répond : " C’est super, les rôles de reine ! Vous êtes sûre d’avoir des bons dialogues, et même quand une reine ne dit rien, vous avez tous les regards tournés vers elle ! "

Mais cette fois, Helen Mirren ne vient pas défendre un rôle royal ; elle vient soutenir le film "Ella et John", dans lequel Donald Sutherland et elle jouent un vieux couple d’Américains en fin de vie. Lui a la maladie d’Alzheimer, elle a le cancer, et elle décide de l’emmener pour un dernier voyage dans leur mobilhome. " J’adore le personnage d’Ella parce qu’elle affronte la fin de sa vie pleine d’énergie et de joie de vivre, et j’espère pouvoir être comme elle à la fin de mes jours ! " s’est exclamée Helen Mirren. L’actrice et son partenaire Donald Sutherland pourraient décrocher ensemble un prix d’interprétation pour ce drame très applaudi ici à la Mostra… Ce serait aussi une façon de récompenser le cinéma italien puisque ce drame teinté d’humour a été réalisé par le réalisateur originaire de Livourne Paolo Virzi, très populaire dans son pays.