Cannes 2016 : les pronostics d'Hugues Dayez

Maren Ade emportera-t-elle la Palme d'or ?
8 images
Maren Ade emportera-t-elle la Palme d'or ? - © LAURENT EMMANUEL - AFP

Quand on regarde le tableau des cotations de la presse internationale, un favori se dégage très nettement pour la Palme d'Or: "Toni Erdmann", de l'Allemande Maren Ade, tragi-comédie sur des relations père-fille qui a surpris et enchanté à peu près tout le monde.

Mais d'autres cinéastes, plus réputés, ont leur fans. Certains verraient bien des anciens candidats malchanceux comme Pedro Almodovar avec "Julieta" ou Jim Jarmusch avec "Paterson" enfin décrocher la récompense suprême. Par contre, personne ne cite Ken Loach ou les frères Dardenne cette année; leurs chances de figurer au palmarès sont très minces.

Pour les prix d'interprétation, on évoque souvent Sonia Braga, immense actrice brésilienne qui incarne une femme qui se bat contre des promoteurs immobiliers véreux dans "Aquarius". Du côté des hommes, aucun favori ne se dégage cette année... Il y a certains rôles forts, comme celui de Richard Loving, un blanc qui osa épouser une Noire dans l'Amérique ségrégationniste. Un rôle tenu par l'Australien Joel Edgerton dans "Loving" de Jeff Nichols.

Enfin, certains films qui ont déclenché la polémique comme "The Neon Demon" du Danois Nicolas Winding Refn pourraient repartir avec un prix de la mise en scène. Verdict vers 20 heures ce soir.

Le palmarès d’Hugues Dayez

Palme d’or : "Toni Erdmann" de Maren Ade

Grand Prix du jury : "Baccalauréat" de Cristian Mungiu

Prix du scénario : "Elle" de Paul Verhoeven et "Mademoiselle" de Park Chan-Wook

Prix du jury : "Le client" d’Asghar Farhadi

Prix de la mise en scène : "The Neon Demon" de Nicolas Winding Refn

Prix d’inteprétation masculine : Joel Edgerton dans "Loving"

Prix d’interprétation féminine : Sonia Braga dans "Aquarius"