Cannes 2016 Jour 4 : Spielberg, empereur de Hollywood et roi de Cannes

Steven Spielberg à Cannes
4 images
Steven Spielberg à Cannes - © AFP PHOTO / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

C’est un géant du cinéma mondial qui rend visite au Festival de Cannes ce week-end : Steven Spielberg est de retour sur la Croisette pour présenter hors compétition son nouveau film, un conte pour enfants intitulé "Le bon gros géant".

 

Ce qui reste sidérant avec Steven Spielberg, c’est que cet homme, qui reste un des plus puissants de la planète cinéma, qui déclenche chaque fois une frénésie lorsqu’il apparaît en conférence de presse, reste d’une simplicité toujours calme et souriante. Son film " Le bon gros géant" est l’adaptation d’un classique pour enfants du romancier anglais Roald Dahl, c’est le récit d’une amitié inattendue entre une petite orpheline et un géant doux comme un agneau… L’adaptation est signée Mélissa Matheson, qui avait signé le scénario d’ "E.T." il y a 35 ans. Alors, ce "BFG" (Big Friendly Giant), est-ce un retour aux sources ?

" Pour moi, ce projet ne voulait pas dire revenir dans le passé, mais revisiter une pratique que j’ai toujours aimée, à savoir raconter des histoires imaginaires " explique-t-il.

" Quand je réalise des films historiques comme " Lincoln " ou " Le pont des espions ", l’imagination doit être mise de côté. Mais avec ce film, il n’y avait aucune barrière, je me sentais libéré, comme si je pouvais absolument tout faire ! "

Avec "Le bon gros géant ", Spielberg joue au réalisateur-magicien, qui maîtrise les techniques les plus sophistiquées du cinéma d’aujourd’hui (un mélange de prise de vues réelles et de performance capture) pour inventer tout un monde, le Pays des Géants. C’est un beau cadeau pour le Festival de Cannes.