Une programmation riche de 11 jours pour une Foire du Livre en virtuel

L'affiche de la Foire du livre 2021
2 images
L'affiche de la Foire du livre 2021 - © FLB

Le festival de la Foire du Livre dévoile un programme de 11 jours pour son édition virtuelle de 2021, ont annoncé cette semaine les organisateurs.

Du 6 au 16 mai, une programmation en ligne de 10h00 à 21h00 sera proposée chaque jour sur le site flb.be.

Tout le contenu sera diffusé gratuitement. De la "diversité de formats", des "rencontres insolites" et "flirter avec l'hybride", c'est ce que promet Marie Noble, commissaire générale.

Le programme de la journée

A 10h00, "après un bon café", la journée commence avec un atelier "prendre soin de nous et des autres", à 10h30, speed dating avec des nouvelles voix de la littérature et à 12h00, "partageons une tartine" pour se retrouver avec les duos du Flirt Flamand. A 16h00, c'est le "goûter en famille" avec un format autour de la jeunesse et à 19h30, "apéro" avec des auteurs européens. Pour finir la journée, à 20h00, la Foire propose une rencontre essentielle avec Eric-Emmanuel Schmitt, Florence Aubenas, Erri de Luca ou encore Adeline Dieudonné pour n'en nommer que quelques-uns.

Marie Noble parle d'un "véritable marathon" mais rassure: "tous ces événements pourront être revus au fil des semaines à suivre".

Plus de 250 auteurs se rassembleront au festival pour des entretiens, des interviews, des ateliers. Ces rencontres seront pour la plupart enregistrées dans la KBR (Bibliothèque royale de Belgique). Sarah Lemmens, directrice de la KBR, se dit être ravie d'être partenaire de la Foire du Livre qui, selon elle, sera "un événement riche en découvertes".

Au delà du virtuel

En parallèle, la Foire du Livre s'est aussi associée avec certaines libraires et éditeurs afin de permettre aux lecteurs de rencontrer les auteurs au-delà de leurs écrans. Des séances de dédicaces seront ainsi organisées dans différentes librairies dans tout Bruxelles. Le festival offre aussi à ses lecteurs la possibilité de pouvoir voyager dans quelques lieux insolites de notre capitale. La rencontre en ligne avec le romancier Eric-Emmanuel Schmitt se déroulera par exemple à la Meute, cabinet de curiosités rempli d'animaux empaillés. Léonie Bischoff lira quant à elle les lettres et cahiers secrets d'Anaïs Nin au cœur du Cabaret Mademoiselle, une rencontre qui ne sera pas proposée en ligne, mais bel et bien depuis les vitrines du cabaret bruxellois. Une promenade d'artistes dans le cimetière de Laeken sera aussi organisée pour les fervents du 9ème art.

Partenariat et nouveau media

La Foire du Livre, en ces temps de confinement, veut s'étendre au-delà de la Belgique francophone. Un partenariat avec LivreSuisse mettra cette année la littérature suisse à l'honneur avec sept auteurs importés à Bruxelles. Une collaboration avec Flirt Flamand se posera la question de l'amour par-delà la frontière linguistique. Et en collaboration avec la Commission européenne, le festival rassemblera entre autres une vingtaine d'auteurs BD afin de réaliser une fresque commune.

Par ailleurs, le festival lancera aussi un nouveau média le 6 mai. Une plateforme qui proposera différents formats - écrit, audio et vidéo - afin de connecter les lecteurs tout au long de l'année. Aucun nom n'a encore été arrêté pour le média mais Marie Noble rajoute que "toutes les suggestions sont les bienvenues".