L'accueil citoyen peut-il changer notre regard sur les migrants?

Le débat avait lieu en public, sur le Studio Première à la Foire du livre
Le débat avait lieu en public, sur le Studio Première à la Foire du livre - © RTBF

C'est le thème du débat qui était organisé hier en fin d'après-midi au Studio Première à la Foire du livre.

Malgré l’austérité économique et le populisme, la société civile se mobilise pour un accueil solidaire. Cet autre regard sur la migration pourrait-il être viral et nous aider à la comprendre ?

Animé par Sandra Evrard , le débat était organisé par la Foire du Livre de Bruxelles et le Centre d’action laïque. Y participaient, Pierre Verbeeren, Adriana Costa Santos , Anouck Van Gestel, et Laure Naimski.

Morceaux choisis

La solidarité doit concerner tous les citoyens, c'est un état d'esprit.

Parmi les participants au débat, il y avait la journaliste Anouck Van Gestel, qui a retracé son parcours, depuis la première fois où elle s'est rendue sur le site de la Jungle de Calais.

Autre témoignage, celui de l'autrice française, Laure Naimski, venue à la Foire du livre présenter son dernier livre, "La Guerre en soi" paru chez Belfond.

pour lire un extrait de son roman

Elle se sent particulièrement impliquée dans le problème de l'accueil des migrants, de par son histoire familiale, elle appartient à une famille de juifs polonais qui ont subi les persécutions de la 2e Guerre mondiale. Pour elle, cet accueil est un des défis majeurs du XXIe siècle, avec le climat, et les deux sont liés, parce que les migrants peuvent aussi être des réfugiés climatiques.

pour revoir le débat dans son intégralité