L’Atomium résonne de musique classique pour la Fête de l’Iris

La géante de métal accueille l’orchestre du Festival Musiq3. Le monument emblématique est, le temps d’un instant, l’hôte des jeunes musiciens et musiciennes de l’ensemble. Un concert enregistré dans le cadre de la Fête de l’Iris, et à découvrir sur Auvio.

Doit-on encore présenter l’Atomium ? Cette dame de fer (ou plutôt d’aluminium et d’acier) qui étincelle dans le ciel bruxellois depuis l’Expo 58 était conçue pour durer 6 mois. 63 ans et une rénovation plus tard, elle est devenue un symbole non seulement de la capitale mais aussi du pays tout entier, et l’un des monuments les plus visités chez nous. Pour celles et ceux qui ne le savaient pas encore, figurez-vous que l’Atomium représente un cristal élémentaire de fer agrandi 165 milliards de fois. Elle symbolisait, en 1958, les progrès de la science. En temps normal, les touristes étrangers se pressent à ses pieds, et ses boules accueillent un restaurant, ainsi que des expos, concerts et autres événements culturels.

Elle est ouverte aux visites du vendredi au lundi et tous les jours pendant les vacances scolaires, de 10h à 18h. Vous pourrez y découvrir l’un des plus beaux panoramas de Bruxelles, ainsi qu’une exposition permanente qui retrace l’histoire de l’Expo 58 et de la construction du bâtiment. L’Atomium vous présentera également une nouvelle installation intitulée ID#2021 – Symbol, une immersion lumineuse et sonore qui vous plonge dans la création numérique.

► Rendez-vous sur le site web de l’Atomium pour réserver votre visite

Ce cadre, symbole de la modernité, accueille donc des sonorités classiques. Puccini, Anderson et Grieg sont mis à l’honneur par les jeunes talents de l’orchestre à cordes du Festival Musiq3, fraîchement diplômés du Conservatoire royal de Bruxelles. Ces jeunes, sortis des études il y a un, deux ou trois ans, se sont retrouvés privés de concerts classiques par la crise. Ces retrouvailles, les premières depuis plus d’un an, sont à marquer d’une pierre blanche.

C’est la folie ! C’est vraiment une "fiesta", parce que personne n’a eu l’occasion de jouer ensemble, en groupe, ni de la musique ni des concerts. On se retrouve, on a toutes les connivences qu’on avait avant. (Shirly Laub, cheffe et fondatrice de l’orchestre)

Et pour toutes et tous, c’est la première fois qu’ils et elles jouent dans ce lieu d’exception.

3 images
L’orchestre de Music3 dans sa bulle © Benoit Bouchez

L’exercice n’a d’ailleurs pas été facile, ni pour les jeunes mélomanes, ni pour les équipes techniques. Jouer et enregistrer de la musique classique en groupe, dans une boule qui réverbère le moindre son, voilà qui représente un défi. Mais il n’a pas fallu cinq minutes pour que l’ensemble retrouve le "la" et se mette au diapason.


► A lire aussi : Fête de l’Iris 2021 : dans les coulisses d’un dispositif exceptionnel


L’orchestre du Festival Musiq3 vous offre donc un moment de sérénité dans un endroit unique au monde, à voir et surtout à écouter sur Auvio.