Yuya Okamoto, 2e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2017

Yuya Okamoto, demi-finaliste
Yuya Okamoto, demi-finaliste - © Tous droits réservés

Né à Tokyo en 1994, Yuya Okamoto se forme d’abord au Japon, puis à Munich. Il remporte le "Diploma of Merit" lors du Concours International de violoncelle Gaspard Cassado en 2009.

Il a été proclamé finaliste du Concours Reine Elisabeth le samedi 20 mai. Il s'est produit en Finale à Bozar, le jeudi 1er juin. Et le 3 juin, vers mintuit, il a été proclamé 2e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2017.

Retrouvez ci-dessous toutes ses prestations lors des précédentes épreuves du Concours.

Finale

  • L'imposé : TOSHIO HOSOKAWA Sublimation
  • ANTONIN DVORAK Concerto n. 2 en si mineur op. 104 B 191
    (Allegro, Adagio ma non troppo, Allegro moderato)

Demi-finale, la prestation en concerto

  • JOSEPH HAYDN Concerto n. 2 en ré majeur Hob. VIIb:2
    [ALLEGRO MODERATO • ADAGIO • ALLEGRO]
    (cadenze : Emanuel Feuermann)

Ses premières réactions après le concerto, au micro de Vincent Delbushaye

Demi-finale, la prestation en récital

  • JOHANN SEBASTIAN BACH Prélude
    (Suite n. 6 en ré majeur BWV 1012 | Suite n. 6 in D BWV 1012)
  • ANNELIES VAN PARYS Chacun(e) sa chaconne
  • IGOR STRAVINSKY Suite italienne | Italiaanse suit
    [INTRODUZIONE • SERENATA • ARIA • TARANTELLA • MINUETTO E FINALE]
  • HENRI DUTILLEUX Trois Strophes sur le nom de Sacher, pour violoncelle solo
    [UN POCO INDECISO • ANDANTE SOSTENUTO • VIVACE]

Pour rappel, en première épreuve il avait interprété

  • LUIGI BOCCHERINI Sonate en ut majeur G. 17
    [ALLEGRO • LARGO ASSAI • RONDO ALLEGRO]
  • ANTONÍN DVOŘÁK Rondo en sol mineur op. 94
  • EUGÈNE YSAŸE Grave
    (Sonate pour violoncelle seul en ut mineur op. 28)