Yan Levionnois, finaliste

Yan Levionnois, demi-finaliste
Yan Levionnois, demi-finaliste - © RTBF

D'origine française, Yan Levionnois commence l'étude du violon avec son père et poursuit ses études à Paris.
Il remporte plusieurs Premiers Prix lors de concours internationaux, parmi lesquels on peut citer le Concours André Navarra. Nommé aux Victoires de la Musique en 2011, dans la catégorie "révélation soliste instrumental", sa carrière prend un véritable élan.
En 2013, son premier disque, Cello Solo est applaudi par la presse.
Passionné par la poésie d’Arthur Rimbaud, il a créé Illuminations, un spectacle mêlant les poèmes du recueil éponyme aux Suites pour violoncelle seul de Benjamin Britten, et dans lequel il assure également le rôle de récitant.
Il joue un violoncelle fait pour lui par Patrick Robin en 2005.

Il a été proclamé finaliste du Concours Reine Elisabeth le samedi 20 mai. Il s'est produit en Finale à Bozar, le mardi 30 mai.

Retrouvez ci-dessous toutes ses prestations lors des précédentes épreuves du Concours.

Finale

  • L'imposé : TOSHIO HOSOKAWA Sublimation
  • ANTONIN DVORAK Concerto n. 2 en si mineur op. 104 B 191
    (Allegro, Adagio ma non troppo, Allegro moderato)

Ses premières réactions après la finale

Demi-finale - le récital

  • ANNELIES VAN PARYS Chacun(e) sa chaconne
  • JOHANN SEBASTIAN BACH Prélude, Allemande, Gigue (Suite n. 2 en ré mineur BWV 1008)
  • RICHARD STRAUSS Sonate en fa majeur op. 6 
    [ALLEGRO CON BRIO • ANDANTE MA NON TROPPO • ALLEGRO VIVO]
  • GABRIEL FAURÉ Papillon op. 77 

Ses premières réactions après le récital, au micro de Vincent Delbushaye

Demi-finale - le concerto

  • JOSEPH HAYDN Concerto n. 1 en ut majeur Hob. VIIb:1
    [MODERATO • ADAGIO • ALLEGRO MOLTO]
    (cadenze : Jean-Hyuden Queyras)

Ses premières réactions après le concerto, au micro de Vincent Delbushaye

Pour rappel, ses prestations en première épreuve

  • LUIGI BOC CHERINI Sonate en ut mineur G. 2 
    [ADAGIO • ALLEGRO • ALLEGRETTO]
  • FRANZ SCHUBERT Allegro moderato
    (Sonate en la mineur D 821 )
  • EUGÈNE YSAŸE Grave
    (Sonate pour violoncelle seul en ut mineur op. 28)