Santiago Cañón-Valencia, 3e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2017

Santiago Canon-Valencia, demi-finaliste
Santiago Canon-Valencia, demi-finaliste - © RTBF

Caractérisé par un chignon hissé sur le haut de son crâne, Santiago Canon-Valencia est originaire de Colombie. D’abord étudiant en Nouvelle-Zélande, il poursuit son apprentissage aux Etats-Unis et vit aujourd’hui en Allemagne.
Riche de plusieurs récompenses lors de compétitions internationales de violoncelle, il remporte notamment le troisième prix du Concours Pablo Casals en 2014.
Il s’est produit aux côtés d’orchestres à renommée mondiale et c’est à l’âge de seize ans qu’il enregistre son premier disque.

Il a été proclamé finaliste du Concours Reine Elisabeth le samedi 20 mai. Il s'est produit en Finale à Bozar, le vendredi 2 juin. Et le 3 juin à minuit, il a été proclamé 3e lauréat du Concours Reine Elisabeth 2017.

Retrouvez ci-dessous toutes ses prestations lors des précédentes épreuves du Concours.

Finale

Toshio Hosokawa, Sublimation

DMITRY SHOSTAKOVICH Concerto n. 1 en mi bémol majeur op. 107 | Concerto n. 1 in Es op. 107
[ALLEGRETTO • MODERATO • CADENZA • ALLEGRO CON MOTO]

Demi-finale - le concerto

  • JOSEPH HAYDN Concerto n. 1 en ut majeur Hob. VIIb:1 
    [MODERATO • ADAGIO • ALLEGRO MOLTO] (cadenze : Santiago Cañón-Valencia)

Ses premières réactions après le concerto, au micro de Vincent Delbushaye

Demi-finale - le récital

  • ANNELIES VAN PARYS Chacun(e) sa chaconne
  • JOHANN SEBASTIAN BACH Prélude, Sarabande, Gigue
    (Suite n. 6 en ré majeur BWV 1012)
  • DMITRY SHOSTAKOVICH Sonate en ré mineur op. 40
    [ALLEGRO NON TROPPO • ALLEGRO • LARGO]
  • BOTTERMUND/STARKER Variations sur un thème de Paganini

Ses premières réactions après le récital, au micro de Vincent Delbushaye

Pour rappel, ses prestations en première épreuve

  • LUIGI BOCCHERINI Sonate en ut majeur G. 17
    [ALLEGRO • LARGO ASSAI • RONDO ALLEGRO]
  • FRANZ SCHUBERT Allegro moderato
    (Sonate en la mineur D 821)
  • EUGÈNE YSAŸE Grave
    (Sonate pour violoncelle seul en ut mineur op. 28)