Le Beursschouwburg lance "Drop by" : gâteau, café et musique à emporter

Toujours en pleine épidémie de Covid-19, les temps sont durs pour la culture et le sentiment de lassitude s’installe durablement. Mais les institutions culturelles trouvent des plans B, se réinventent, "font avec". Comme au Beursschouwburg, centre d’arts multidisciplinaire bien connu des Bruxellois, à deux pas de la Bourse. Autrefois ouvert pour des concerts, des films, des débats ou des performances, le Beurs innove aujourd’hui avec l’événement "Drop by : we’ve got coffee, cake & music to go !".

A lire aussi : ON THE GO : explorations urbaines en musique, le nouveau projet du Beursschouwburg

Ce vendredi 19 février, l’institution propose aux passants de venir apprécier une part de gâteau ou un café à emporter, tout en profitant d’une playlist pensée par la nouvelle artiste résidente du Beurs, Vica Pacheco. En plus d’une maîtrise de la céramique et de l’animation 3D, l’artiste produit un travail artistique éclectique et énergique, qui mélange pleins d’éléments hétérogènes pour une performance sonore hors du commun. La playlist est aussi disponible en ligne. Il sera donc possible de mixer musique et plaisirs culinaires en passant ce vendredi au Beurs, qui s’impatiente de retrouver son public.

D’ici là, d’autres événements sont également organisés : l’exposition "Wie is we ?", basée sur le travail Guy Woueté, artiste contemporain, entre passé colonial, compréhension de l’autre et meilleure communication. L’exposition est à voir jusqu’au 27 mars et l’entrée est gratuite.

Et puis, ce mercredi 17 février, trois figures féminines de la nightlife bruxelloise accueillent le public dans une conversation ouverte sur leur expérience de DJ mais aussi de mamanRokia Bamba, ILL SYLL et Fatoosan échangeront sur leurs expériences et leurs vécus, tout en abordant des thèmes plus qu’actuels tels que la place des pères, la recherche de l’inclusivité pour les mamans ou le fait de concilier carrière et maternité. La modération sera assurée par Rojin Açilan du collectif Bledarte.


{INREAD}