La ville de Gand prolonge l'année thématique Van Eyck jusqu'à juin 2021

La ville de Gand prolonge l'année Van Eyck!
La ville de Gand prolonge l'année Van Eyck! - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Le conseil communal de Gand a décidé de prolonger l’année touristique Van Eyck jusqu’à la fin du mois de juin 2021. La ville et le service Toerisme Vlaanderen ont investi des millions d’euros dans cette année thématique qui prend prématurément fin en raison de la crise du coronavirus. Aucune décision n’a encore été prise quant à l’exposition inédite du Musée des Beaux-Arts de la ville (MSK), qui a bénéficié d’un nombre sans précédent de prêts en provenance de l’étranger.

C’est avec une exposition inédite et presque complète inaugurée le 1er février que le MSK devait mettre le peintre flamand Jan Van Eyck à l’honneur durant toute l’année 2020. Le musée a en effet mis sur pied un nouveau centre de visite pour l’Agneau Mystique ainsi que de nombreuses autres expositions, événements et initiatives privées autour du thème. L’investissement aurait pu entraîner une impulsion économique de 100 millions d’euros.


À lire aussi ► "L’expo Van Eyck est fermée au public, mais l’œuvre est visible en ligne grâce à l’IRPA"


Malgré le report de certaines activités, le conseil communal de Gand a donc décidé de prolonger l’année Van Eyck de six mois afin d’éviter la surcharge du programme à l’automne prochain.

Le conseil indique néanmoins n’avoir pris encore aucune décision quant à la réouverture ou l’éventuelle prolongation de l’exposition "Van Eyck : Une révolution optique" au MSK. Le musée étudie les différentes options en collaboration avec ses différents partenaires et s’engage à informer personnellement les personnes ayant acheté des billets dès les premières précisions.

Johan De Smet, le chef de service du MSK, avait expliqué mardi sur la VRT que la prolongation de l’exposition serait impossible en raison de la fragilité des œuvres. Elle devait initialement se dérouler jusqu’au 30 avril.