Les finalistes du Concours Reine Elisabeth 2014 : Yu Shao

Yu Shao en Finale du Concours Reine Elisabeth
Yu Shao en Finale du Concours Reine Elisabeth - © RTBF

Le ténor chinois sera le dernier à se présenter sur la scène du Palais des Beaux-arts, en Finale du Concours. Portrait et prestation en Finale.

Yu Shao explique dans un français impeccable, son parcours à Thierry Loreau. Ses premiers cours particuliers de chant, à 16 ans, les instruments qu'il a étudiés.

A 28 ans, il reste prudent : il est encore à la recherche du répertoire qui convient le mieux à sa voix. Mozart, oui, mais Puccini, ce sera pour plus tard..

Le portrait de Yu Shao

Biographie

Formé au Conservatoire de Shanghai, puis au Conservatoire Régional d’Aubervilliers (France), Yu Shao est actuellement étudiant à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, dans la classe de José Van Dam. Il suit également des master classes avec Helmut Deutsch. En 2011, il devient ténor titulaire du choeur de Radio France.

Sur scène, dans des productions du Conservatoire Régional d’Aubervilliers, il a incarné Orfeo (Orfeo de Monterverdi), Lindbergh (Vol sur l’Océan de Weill), Mercure (Orphée aux Enfers d’Offenbach), ou Basilio (Le Nozze di Figaro de Mozart).

En 2013, il s’est produit en récital au Musée Marc Chagall de Nice. Cette année, il a chanté au Palais Royal de Bruxelles, dans Pulcinella (Stravinsky), avec l’Orchestre symphonique de la Monnaie, placé sous la direction de Ludovic Morlot.

Pour revoir la prestation de Yu Shao en Finale

  • Joseph Haydn : Und Gott schuf den Menschen - Mit Würd und Hoheit angetan (Die Schöpfung Hob. XXI:2)
     
  • Otto Nicolai : Horch, die Lerche singt im Hain (Die lustigen Weiber von Windsor)
     
  • Edouard Lalo : Puisqu'on ne peut fléchir - Vainement, ma bien aimée (Le Roi d'Ys)
     
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Dies Bildnis ist bezaubernd schön (Die Zauberflöte)
     
  • Pyotr Tchaikovsky : Kuda, kuda (Evgeny Onegin)