Les finalistes du Concours Reine Elisabeth 2014 : Seung Jick Kim

Seung Jick Kim, en Finale du Concours Reine Elisabeth
Seung Jick Kim, en Finale du Concours Reine Elisabeth - © RTBF

La dernière soirée de Finale commence avec le ténor coréen Seung Jick Kim : portrait d'un jeune homme décontracté et passionné par son métier. Et un retour sur sa prestation en Finale.

Seung Jick Kim plaisante beaucoup dans ce portrait, il a oublié le stress des études en Corée, et entre les moments de concentration et de préparation, il profite de la vie dans sa famille d'accueil.

Pour lui, la voix est le meilleur instrument du musicien, c'est par le chant qu'on peut le mieux exprimer ses sentiments profonds.

 

Portrait de Seung Jick Kim

Biographie

Seung Jick Kim effectue sa formation à l’Université Nationale de Séoul, dans la classe de Park Hyun-Jae. Il a remporté de nombreux concours dans son pays natal, comme le Dong-A Music Competition, Gloria Opera Competition, CBS Music Competition, Su-Ri Music Competition, et il est lauréat du Concours national d’Opéra de Corée, ainsi que du Concours vocal Dae-Gu.

Sur scène, il interprète Tamino (Die Zauberflöte de Mozart), Rodolfo (La Bohème de Puccini) et Giuseppe (La Traviata de Verdi). Kim Seung Jick s’est produit principalement en Corée, au Centre des Arts de Séoul, avec des ensembles comme le KBS Symphony Orchestra et l’Orchestre philharmonique d’Incheon.

Pour revoir la prestation de Seung Jick Kim en Finale

  • Richard Strauss : Allerseelen (Acht Lieder aus letzte Blätter op. 10) 
     
  • Giacomo Puccini : Che gelida manina (La Bohème)
     
  • Sergey Rachmaninov : Ne poy, krasavitsa, pri mne (Oh, never sing to me again) (Six songs op. 4)
     
  • Charles Gounod : Quel trouble - Salut, demeure chaste et pure (Faust) 
     
  • Giuseppe Verdi : Ingemisco (Requiem)