Wikipédia ne doit pas être la bête noire des profs

Wikipédia ne doit pas être la bête noire des profs
Wikipédia ne doit pas être la bête noire des profs - © Jen Grantham

Auparavant décriée sur les bancs d’école, Wikipédia, l’encyclopédie en ligne préférée des élèves semble aujourd’hui plus sûre, et plus acceptée ?

 

" La défiance envers Wikipédia a été très importante dans l’Education nationale [ndlr : en France]. Le site a longtemps été considéré comme une source concurrente dénigrée par certains professeurs. " admettait Carole Helpiquet, du CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) dans une interview pour Rue89. Une source concurrente d’informations qui sape quelque peu la toute puissance de la figure professorale, oui, mais qui peut aussi avoir des fonctions plus positives. Apprendre à connaître la bête permet de mieux la maîtriser, et se rendre compte qu’elle est très utile, pour peu de savoir s’en servir. Que l’on soit élève ou professeur, chercher l’exactitude revient à croiser des sources d’information et Wikipédia constitue une bonne base. Un jeune professeur nous indique même qu’il utilise le site comme porte d’entrée pour expliquer le plagiat à ses élèves. Pour lui pas de problème à citer l’encyclopédie tant qu’il n’y a pas de copier/coller. Une question de génération peut-être. Il y a évidemment un cas deux écoles, mais de manière générale, Wikipédia semble entrer peu à peu dans les mœurs éducatifs parce qu’on connaît mieux le site.

 

Le maître-mot : collaboration

D’après la page Wikipédia de Wikipédia, le projet existe depuis 2001 sur une idée du duo américain Wales/Sanger, un homme d’affaires et un philosophe. Wikipédia fonctionne sur un savoir open-source, éditable par tous, pour le bien de tous et dans plein de langues. C’est un peu le fleuron de la communauté Internet, l’avènement de l’ère 2.0. Ce n’est donc pas du tout dans l’intérêt des internautes d’y raconter n’importe quoi. Même si des coquilles peuvent rester sous la dent, la communauté agit en général très rapidement pour corriger les erreurs ou égarements de l’un ou l’autre troll. En plus de ça, le site étant de plus en plus connu et rayonnant, les sources sont de plus en plus nombreuses, et les informations de plus en plus fiables par effet ricochet. Des associations encouragent même des lycéens à la contribution, l’appropriation de l’outil pour une utilisation optimale. Même s’il s’agit d’une initiative encore peu répandue, il s’agit d’un exemple d’éducation aux médias dans toute son intelligence.

 

Flora Eveno