"The Final Table" ou les 12 travaux d'Hercule de la gastronomie

"The Final Table" ou les 12 travaux d'Hercule de la gastronomie
"The Final Table" ou les 12 travaux d'Hercule de la gastronomie - © Tous droits réservés

Après plusieurs belles séries documentaires traitant de la gastronomie, Netflix produit son premier concours culinaire avec un casting trois étoiles. “The Final Table” est disponible depuis le 20 novembre.

 

Douze équipes de deux chefs des quatre coins du monde ont été sélectionnés pour participer à ce grand concours culinaire estampillé Netflix. Durant dix épreuves éliminatoires, les binômes ont du séduire un double-jury avec un plat national imposé et un ingrédient représentatif. Chaque épisode correspond à un grand pays de la gastronomie. Comme dans la plupart des concours du genre, la production a fait venir des grands chefs pour départager les candidats mais c’est la première fois qu’un si grand nombre de talents internationaux ont été réunis en une seule émission. Les neuf épreuves portent sur les spécialités des pays d’origine de chaque candidats : du Mexique, de l’Espagne, de la Grande-Bretagne, du Brésil, de l’Inde, des Etats-Unis, de l’Italie, du Japon et de la France. La dernière étant libre, les finalistes pouvaient présenter leur plat signature ouverts aux influences. 

 

“The Final Table” pourrait s’apparenter aux douze travaux d’Hercule ou aux chevaliers du Zodiaque. Les cuisiniers devant s’affronter sur un thème donné représenté par une pointure internationale. Durant l’épreuve finale, les binômes sont séparés et doivent briller individuellement. Si le concours est très américain dans sa conception, très émotionnel, il a le mérite de proposer un niveau très élevé et réunir les plus grands chefs actifs au monde. “The Final Table” est un très bon divertissement, bienvenue en cette période hivernale.

 

“The Final Table” (2018) est à regarder sur Netflix.