"Somebody feed Phil" : la mise en bouche selon Netflix

“Somebody feed Phil” : la mise en bouche selon Netflix
“Somebody feed Phil” : la mise en bouche selon Netflix - © Netflix

En attendant la sortie de la nouvelle saison de Chef’s Table, cette nouvelle série culinaire est un petit quelque chose à se mettre sous la dent.

 

Philip Rosenthal, le créateur de la série télévisée Everybody Loves Raymond qui a bercé la fin des années 90 et le début 2000, est le protagoniste et producteur de la nouvelle série documentaire de Netflix, nommée Somebody feed Phil (un titre en référence à sa série). Le générique est d’ailleurs très inspiré des sitcoms des 90s. Philip ou Phil pour les intimes parcourt le globe à la recherche de la nourriture authentique et vraie, à la rencontre des adeptes de la gastronomie. 

 

Phil se rend dans six villes qui constituent chacune un épisode d’une cinquantaine de minutes, il s’agit de Bangkok, Saigon, Mexico, la Nouvelle-Orléans, Tel Aviv et Lisbon. En plus de voyager et manger avec les yeux, on y découvre un homme drôle et curieux qui s’intéresse aux gens et aux saveurs, il se donne pour mission de tout goûter et explorer. Pour ce faire, il est accompagné de journalistes, de locaux ou d’expatriés amoureux de la cuisine du pays. Ici, il y en a pour tous les goûts puisque Phil mange de la street food à la nourriture de restaurant presque gastronomique en passant par la cuisine familiale. Une bonne série qui met en appétit et permet d’explorer d’autres cultures à travers le prisme de la gastronomie et accompagnée de l’humour de Philip Rosenthal. 

 

“Somebody feed Phil” sur Netflix depuis janvier 2018.