Shot de shorts à Anima

Ivan's need
Ivan's need - © Tous droits réservés

Le meilleur festival d’animation de Bruxelles campe en ce moment à Flagey, et jusqu’au 14 février. L’occasion de découvrir les dernières grosses productions (Zootopie, Shaun) mais aussi des plus modestes à l’instar des court-métrages diffusés dans les "Best of shorts".

 

Comme chaque année, le festival Anima donne un peu de lumière aux court-métrages d’animation. Découpés en blocs, les "Best of shorts" sont distillés tout au long des deux semaines de festival. Dans chaque bloc, une dizaine de courts sélectionnés et concourant à la compétition internationale. Anima donne leur chance à des professionnels mais aussi à des étudiants, le "Best of shorts 6" de dimanche dernier en était d’ailleurs un florilège.


D’année en année, le niveau monte sensiblement. Dans les 14 courts internationaux vus ce week-end, déjà quelques pépites et une qualité globalement optimale. Bonne nouvelle pour le genre court-métrage de plus en plus en vue et diffusé dans la capitale bruxelloise. A retenir dans ce premier shot de shorts Velodrool, Ivan’s need et Viikset.

 

Veloodrool

Velodrool de Sander Joon nous embarque au milieu d’une course cycliste surréaliste de fumeurs où la récompense est le saint-paquet de cigarettes. A la manière d’une course de chars à l’époque romaine, tous les coups sont permis ainsi que le dopage au lapin hallucinogène. Un film estonien à l’esthétique sinueuse et à l’humour grinçant.

 

Ivan’s need

Ivan’s need est le travail de fin d'études de Veronica L. Montaño, Manuela Leuenberger et Lukas Suter. Plongée pop dans un érotisme fantasmagorique ou les aventures d’un petit boulanger qui découvre la sexualité avec une femme aux seins kilométriques.

Le film a reçu les honneurs de festivals à Montréal, Baden, Solothurn et Syros.

 

Viikset

La respectabilité et la classe se mesurent à la taille et l’entretien de la moustache. Un combat de lords pileux dans Viikset d’Ani Oja, la ville est trop petite pour eux deux.

L’animation faite en marionnettes à l’esthétique "burtonnesque british" a déjà été récompensée au Montreal Stop Motion Film Festival où il a gagné le prix du meilleur film académique.