"Sabrina" ou la chronique d'une Amérique intranquille

Sabrina
3 images
Sabrina - © Tous droits réservés

Après l’excellent “Beverly”, le jeune bédéaste américain Nick Drnaso revient avec un nouvel ouvrage tout aussi intelligent.

 

Sabrina est une jeune femme sans histoires qui habite dans un petit lotissement américain comme tant d’autres qui borde la périphérie de Chicago, dans l’Illinois. D’elle, on se sait pas grand chose à part qu’elle s’entend bien avec sa soeur Sandra et sort avec Teddy depuis 2 ans. Un beau jour, Sabrina disparaît et tout le monde se met à élaborer des théories. Teddy se réfugie chez un ancien camarade de classe qui a rejoint l’armée, Calvin. Les deux ne partagent plus grand chose mais Calvin sera présent tout au long des rebondissements concernant l’affaire Sabrina tandis que Teddy se laissera aller dans une dépression profonde. Calvin devient bientôt l’objet d’attention des médias puis d’internautes mystérieux qui le somment de dire la vérité. 

 

La vérité est bien là le sujet de l’ouvrage “Sabrina”, seconde bande dessinée de Nick Drnaso publié chez la maison d’édition rennaise Presque Lune. Le jeune auteur américain installe diverses problématiques actuelles sur fond de disparition et d’enquête policière. Il aborde avec justesse la notion de “fake news” chère au Président américain mais aussi la montée en puissance des théories du complot dans un pays qui sombre dans la paranoïa ou la question des armes à feu. Nick Drnaso opère une vue de coupe d’une Amérique en déclin où la baisse de qualité des médias va de pair avec la montée des théories absurdes et explorent comment le doute permanent est devenu une philosophie chez certaines personnes coupées du monde. Dans “Sabrina”, les relations entre humains sont à l’image de celles de la société américaine d’aujourd’hui, complexes. Drnaso peint notamment un malaise palpable entre les hommes et les femmes, les deux camps semblent ne jamais se mélanger et il décrit l’émergence d’un mouvement masculiniste extrême. Les relations deviennent de plus en plus virtuelles et c’est sur Internet que les théories du complet les plus folles s’exposent et créent des communautés.

 

 

C’est à travers la figure de Calvin, ce militaire trentenaire totalement perdu partagé entre son désir de carrière et celui de rejoindre sa famille en Californie que l’auteur déroule son récit. Si le spectre de Sabrina n’est jamais loin, il s’agit de se focaliser sur les réactions de son entourage mais aussi de la société. Cet ouvrage aux traits simplistes et aux couleurs mornes est en fait une oeuvre naturaliste contemporaine essentielle et magistrale qui confirme le talent de Nick Drnaso qui se rapproche de l’esprit de son modèle Daniel Clowes tout en développant son propre monde.

 

“Sabrina” de Nick Drnaso

Paru le 13 septembre 2018

Aux éditions Presque Lune