"Quoi de plus normal qu'infliger la vie ?" : le pamphlet anti-mouflets

"Quoi de plus normal qu'infliger la vie ?" : le pamphlet anti-mouflets
2 images
"Quoi de plus normal qu'infliger la vie ?" : le pamphlet anti-mouflets - © Tous droits réservés

Une bande-dessinée pleine d'humour et d'intelligence sur la pression que la société exerce sur les femmes qui ne procréent pas. 

 

"Tout commence avec ces tas organiques, enveloppes charnelles aux volumes variés". Tout commence par le combat mensuel entre un utérus qui reproche à sa propriétaire de laisser filer l'occasion de féconder son ovule et elle qui remercie la nature de saigner. Tout commence par le combat d'une femme contre la société. L'héroïne de cette bande-dessinée ne veut pas d'enfants, tout la débecte, de l'enfant lui-même à la question de l'éducation, au rôle de mère en passant par l'achat des couches. Mais une femme qui exprime son envie de nulliparité est souvent mal vue, tout comme celles qui abordent leur dépression post-natale : c'est tabou. 

 

Sous forme de dialogues entre amis, Oriane Lassus aborde l'épineuse envie de ne pas donner la vie. Finalement être mère, qu'est-ce que c'est : est-ce une question de devoir ? Un instinct ? Un désir biologique ? 

 

L'auteure interroge la culpabilisation des femmes dans un pamphlet acerbe et drôle contre la société. "Quoi de plus normal qu'infliger la vie ?" illustre un paradoxe à l'instar du titre : il faut avoir des enfants mais il est de plus en plus difficile de grandir dans notre société. On nous dit que nous sommes trop sur terre mais il faut continuer à avoir des enfants. On nous dit que les conditions de vie seront de plus en plus difficiles, que nos enfants ne connaitront que la crise et le changement climatique mais il faut continuer à procréer. 

 

Une BD au dessin et à l'écriture moderne à mettre entre toutes les mains.

 

"Quoi de plus normal qu'infliger la vie" d'Oriane Lassus

Aux Editions Arbitraire

2016