Pussypédia, une "encyclopédie de la chatte" en ligne

Pussypédia, une "encyclopédie de la chatte" en ligne
2 images
Pussypédia, une "encyclopédie de la chatte" en ligne - © Tous droits réservés

Le site Pussypédia est défini par ses créatrices comme étant une "encyclopédie de la chatte". Le site, interactif et financé par un crowdfunding, se veut informatif, éducatif et sans clichés. Il est dédié à 100% à l’organe génital féminin.

Comment pouvons-nous expliquer le fait que nous avons réussi à atterrir sur la Lune mais que nous avons encore à décrire entièrement l’organe responsable des orgasmes de la moitié de la planète ou que la plupart des gens qui en possèdent un ne sache pas le dessiner ? " C’est en partant de ce constat que l’idée de créer un site instructif, éducatif et sans tabou sur l’organe génital féminin est née dans la tête de trois mexicaines journalistes et artistes.

Zoe Mandelson, Jackie Jahn et Maria Conejo ont lancé une campagne de financement participatif en novembre dernier pour pouvoir mener à bien ce projet original et essentiel. Le crowdfunding a été un succès, elles ont récolté plus de 18.500€.

Les trois femmes à l’origine de Pussypédia regrettent que la plupart des observations médicales sur le sexe féminin se bornent à expliquer la fonction reproductive uniquement : " En dehors de la médecine, les personnes avec une vulve vivant en Occident ont été privées d’informations sur leurs corps pendant des siècles, pour des raisons culturelles, religieuses et patriarcales" expliquait Zoe Mandelson dans la présentation du financement participatif. L’objectif de Pussypédia est donc de remédier au manque d’informations général concernant l’organe génital féminin. Les créatrices du projet espèrent par la même occasion faire tomber certains tabous concernant le sexe féminin comme les orgasmes, la ménopause, la sexualité, la masturbation ou encore les menstruations… Au total, plus de 200 contributeurs ont travaillé pour rédiger les articles de la plateforme aux thèmes divers et variés.

Une carte interactive à 360° est également disponible sur le site. Vous pouvez zoomer et observer les organes en 3D afin que l’on puisse l’observer sous toutes ses coutures pour mieux comprendre son fonctionnement. Cette carte c’est avant tout une manière plus humaine de présenter les choses et cela semblait tout à fait nécessaire quand on pense qu’il aura fallu attendre la rentrée scolaire 2017 pour qu’un manuel scolaire représente enfin correctement l’appareil génital féminin en France…

Le choix du mot "chatte", plutôt que vagin ou vulve, a été clairement réfléchi par les trois Mexicaines : Nous nous réapproprions le mot chatte car nous aimons ce mot. De plus, le mot vagin ne fait référence, anatomiquement, qu’au canal vaginal ". Le mot "pussy", que l’on peut traduire par "chatte" peut quant à lui désigner " une combinaison du vagin, de la vulve, du clitoris, de l’utérus, de la vessie, du rectum, de l’anus et qui sait, peut-être des testicules, écrivent les créatrices. […] De nombreuses personnes avec une chatte ne sont pas des femmes et de nombreuses femmes n’ont pas de chatte."

L’encyclopédie accessible en ligne est gratuite et bilingue, afin qu’un maximum d’hommes, de femmes et de transgenres puissent y avoir accès facilement aux quatre coins du monde.