Pourquoi devient-on artiste ? la série Les Inspirés pose la question au plasticien vidéaste Bernard Gigounon

Pourquoi devient-on peintre, sculpteur, danseur ou vidéaste ? quel est le moment fondateur ? Notre série Les Inspirés est allée chercher des réponses auprès des premier.ère.s concerné.e.s, les artistes. Dernier portrait de la série : le vidéaste belge Bernard Gigounon.

 

"Être artiste, une tare acceptée"

Bernard Gigounon (1972) travaille principalement la video. Il considère l’image en mouvement comme une matière proprement dite. Par des manipulations de l’image et du son, il crée des glissements de sens. Dans la video Standing Ovation, par exemple, les applaudissements énergiques d'un public se superposent à l’image d’une rivière en crue (à découvrir en fin d’article).

Pour Les InspirésViviane De Laveleye et Xavier Ziomek ont retrouvé Bernard Gigounon sur le tournage de la video De loin parallèle.

En ce moment et jusqu'au 09 juin 2021, Bernard Gigounon présente deux videos dans l'exposition Les Orages  à l'ISELP  à Bruxelles.

Lire aussi : Les Orages, une expo pour les 50 ans de l'Iselp dès le 23 avril

De loin parallèle, réalisée avec la collaboration de la chorégraphe Louise Vanneste,"montre trois personnages énigmatiques au bord d'une rivière tantôt comme des enfants, des manifestants, des casseurs ou des danseurs" explique le plasticien. "La rivière absorbe les chocs sans peine, les impacts s’évanouissent tour à tour par milliers dès que l’action s’essouffle."

 

Standing Ovation, une oeuvre courte, comme souvent chez Bernard Gigounon, réalisée en 2005.

 

Les 4 portraits de la série Les Inspirés sont disponibles sur le site de Sioux Productions.