Ploup : tous les cris les SMS

Ploup
Ploup - © Ploup

Ploup, c’est le bruit de la messagerie qui retentit, celui de la technologie qui résonne. C’est aussi le nom d’une très drôle série d’Arte Creative, sous forme de conversations par SMS.

 

Après une année 2016 difficile, l'humanité compte plus que jamais sur Ploup, modeste système de messagerie électronique instantanée, pour se simplifier la vie. Après une saison 1 en forme d'indice et une saison 2 qui confirme les craintes, il faut se rendre à l'évidence : l'humanité fait erreur.

Une cinquantaine d’épisodes, pour une dizaines de grands thèmes conducteurs : "Débuter", "Se reproduire", "Subir", "Faire erreur", Ploup présente des conversations généralement à deux : amis, amants, inconnus interagissent sous couvert de pseudo et par texte…

 

Témoin de notre quotidien technologique

Ploup illustre ainsi subtilement et légèrement l’impact de la technologie sur notre manière de nous exprimer, de nous comporter. Tordant et juste comme souvent chez Arte, Ploup est une vue de coupe de notre mode de vie. Mettant en scène des situations courantes et spécifiques à notre époque, la websérie est finalement un parfait outil de vulgarisation de ce que peuvent être les relations sociales aujourd’hui, les regardant d’un œil moqueur mais bienveillant.

 

Produite par la Blogothèque et réalisée par Maxime Chamoux et Sylvain Gouverneur, la websérie se retrouve sur YouTube et le site d’Arte Creative.