Où sont les femmes ?

Le test de Bechdel a été initié pour déterminer le degré de phallocentrisme dans une œuvre culturelle. Et beaucoup d’œuvres sont recalées…

 

Seules trois questions suffisent à montrer à quel point la culture mainstream est tournée vers l’homme (de préférence blanc et hétérosexuel entendons-nous), une sorte d’imposition des normes hollywoodiennes lisses et stéréotypées. Spécialement dans l’industrie du film, les résultats sont aberrants.

Ce test a été imaginé par l’auteure de BD Alison Bechdel, féministe convaincue. Très jeune, elle fut outrée par la représentation de la femme dans les médias. Le test a été popularisée dans sa BD "Dykes To Watch Out For" de 1985.

2 images
"The Rule" dans "Dykes to Watch out for" © Alison Bechdel

 

Les trois questions à se poser sont très simples et faciles à retenir et applicable à toute œuvre :

  • Y a-t-il deux personnages féminins importants dans le film ?
  • Ont-elles des interactions entre elles ?
  • Ces interactions concernent-elles autre chose qu’un homme ?

 

Un site basé sur Bechdel recense une liste d’œuvres qui passent ou non le test, un moyen simple de prendre conscience que la route vers l’égalité est encore lointaine. Parmi les sorties cinématographiques récentes, Deadpool et Hail, Caesar ! sont refusées tandis que Zootopia et Les innocentes passent brillamment les trois questions.

Evidemment, ce test n’est pas un jugement de valeur sur une œuvre. Et un film qui ne passerait pas le test pourrait tout de même être égalitariste : avec la présence de personnages masculins féministes par exemple.

 

Une explication sur le test de Bechdel et un petit test sur les Oscars 2012 à voir dans une vidéo de la youtubeuse féministe Anita Sarkeesian pour la chaîne YouTube "Feminist Frequency".