Nadia Rose : la londonienne qui monte

Nadia Rose : la londonienne qui monte
2 images
Nadia Rose : la londonienne qui monte - © Tous droits réservés

La jeune rappeuse survoltée était au Beursschouwburg vendredi soir (un évènement en partenariat avec l'AB) et sera au Festival de Dour cet été.

 

Elle fait partie de cette génération de rappeuses en pleine éclosion, en pleine ascension. Quelques semaines après le passage de Princess Nokia sur cette même scène du Beurs, Nadia Rose prend le relais et s'installe avec son "skwod" de girls, comme partout où elle va ("And I'm with my team, Skwody, where you at my G's ?"). Derrière elle, sa productrice, amie et DJ-beatboxeuse l'accompagne, tandis que quatre autres filles font les choeurs et le show. Nadia Rose, coiffée comme une Princesse Leia du rap game déroule, et montre l'étendue de son talent scénique. Elle enchaîne les accélérations et casse le rythme de son flow pour des variations assez impressionnantes, sans oublier de faire des appels du pied au public. Un public conquis, adepte du rap de la londonienne et étonnamment jeune.

 

 

A l'instar de Princess Nokia, Lady Leshurr ou Lady Lyke, Nadia Rose a intégré les codes du hip-hop, son vocabulaire et son esthétique tout en mettant en avant dans ses paroles sa place de femme. Elle revendique son appartenance à un univers musical très masculin et fait partie de la vague de féminisation. Mais ce n'est pas juste son genre qui lui confère une notoriété, Nadia Rose monte dans le milieu du rap UK grâce à une belle personnalité alliée à une écriture rythmée, un amour de la rime et un goût pour la littérature. Ce n'est pas une surprise quand on sait que la jeune Nadia lisait le dictionnaire à la place de la Bible comme sa mère lui demandait. En plus de tout ça, son cousin n'est autre que le rappeur Stormzy, ce qui lui confère une belle référence. 

 

La rappeuse originaire de Croydon a débuté en 2015, à seulement 21 ans. Elle sort sa première vidéo Station puis D.F.W.T qui deviendra son premier succès. Relentless Records, qui appartient à Sony Music, commence alors à s'intéresser à elle. Elle signe chez eux et se lance en tournée à travers des festivals britanniques. Grâce à son premier EP Highly Flammable sorti au début d'année, la jeune MC commence à se faire connaître en dehors des frontières son pays et continue son ascension. Comme confirmation son passage à Bruxelles et sa présence à Dour cet été.