Millenium Festival : "Facebookistan"

Millenium Festival : "Facebookistan"
2 images
Millenium Festival : "Facebookistan" - © Tous droits réservés

Le Festival Millenium projetait samedi "Facebookistan", un film sur tout ce que Facebook ne respecte pas.

 

Avec son focus "World Wide Web" de l'édition 2017, le Festival Millenium souhaitait interroger sur les nouvelles technologies et le web. Facebook est un des réseaux sociaux les plus controversés, il sait beaucoup de ses utilisateurs mais en retour ne se dévoile pas vraiment. La transparence, ce n'est pas vraiment dans les deux sens.

 

Avec ses 1.4 milliards d'utilisateurs, Facebook pourrait être le plus grand pays au monde. Le seul problème c'est que la compagnie ne respecte pas les mêmes lois qu'un pays se devrait d'appliquer. La plateforme est le plus large média social au monde, créée en 2004 par Mark Zuckerberg alors étudiant à Harvard. L'histoire ensuite, tout le monde la connaît, Facebook est même le sujet d'un film hollywoodien The Social Network. Le réseau est devenu de plus en plus incontournable, il s'est mué en une grosse compagnie qui rachète d'autres compagnies (Whatsapp, Instagram...). Et Facebook est aussi très critiqué, surtout concernant l'utilisation des données utilisateurs.

 

Jakob Gottschau, le réalisateur de "Facebookistan" s'intéresse particulièrement aux deux principes bafoués par le réseau social : la liberté d'expression et le droit à la vie privée. Il interroge les politiques de Facebook concernant la censure et la récupération des données laissées par les utilisateurs, mais aussi le droit à l'anonymat : le réseau incite fortement à donner sa vraie identité. A travers les exemples de Peter Ovig, Soeur Roma et Max Schrems, "Facebookistan" propose une plongée dans toutes les contradictions de Facebook. Bien ficelé et documenté, le film est un vrai travail d'enquête.

 

Facebook est peut-être le symptôme le plus visible d'une Internet de plus en plus fermée et centralisée, mais c'est aussi une révolution sociale avec un grand potentiel démocratique.