"Les transidentités, racontées par les trans" : les genres humains

“Les transidentités, racontées par les trans”
“Les transidentités, racontées par les trans” - © Olivier Donnars/NurPhoto - AFP

Comme à son habitude, l’émission LSD de France Culture propose des documentaires radiophoniques de haute qualité. Dernier sujet en date : les transidentités, abordé de manière fournie et surtout par les trans eux-mêmes. 

 

Il aura fallu attendre 2018 et la publication de la 11e version de la classification internationale des maladies par l’Organisation Mondiale de la Santé pour que la transidentité ne soit plus considérée comme une maladie. Une victoire pour la communauté LGBTQi+ mais qui arrive un peu tard. En effet, cette avancée prouve surtout que la société a encore beaucoup de progrès à faire en matière d’acceptation de l’autre et de la différence. Il y a encore quelques années, les personnes transgenres étaient appelées des “travesties”, des “transsexuelles”, des termes extrêmement péjoratifs qui minimisent le ressenti des personnes en question ou les cantonnent à un trouble uniquement physique, qui confond aussi le genre et le sexe. Des croyances populaires qui n’aident pas les trans à se sentir mieux, à comprendre leur trouble ou à se dévoiler. Si, depuis quelques années, le focus est mis sur des parcours transidentitaires à travers des célébrités (Laverne Cow, Caitlyn Jenner ou plus récemment Océan), cela intéresse encore malheureusement beaucoup le côté voyeur de la population. Même si ces exemples de parcours peuvent permettre à des jeunes de trouver des modèles et la force de se dévoiler, la transphobie existe encore et tue, comme le rappelait le comédien et réalisateur Océan lors de ces passages dans les médias. 

 

L’émission La Série Documentaire (LSD) a choisi d’aborder la transidentité et donne enfin la parole aux principaux concerné-e-s qui se racontent à travers leur combat pour leurs droits, dans une société encore réfractaire et qui peine à s’ouvrir. Ces militant-e-s, chercheur-se-s, psychiatres interrogent la question du genre à travers leurs histoires singulières. Découpée en quatre épisodes, la série de Perrine Kervran, réalisée par Annabelle Brouard, met la lumière sur l’origine du mouvement de revendication sociale, l’aspect médical, la transphobie et les différentes formes de mobilisation aujourd’hui. Une série documentaire dense et extrêmement informative, sans jugement et toujours du côté de l’ouverture d’esprit, à écouter absolument.

 

 

Ecoutez les épisodes en podcast sur le site de France Culture.

 

Le premier épisode ci-dessous :