Le Ball Trap : un trip de trippes

Le Ball Trap.
2 images
Le Ball Trap. - © Arte creative

A l’occasion d’Halloween, Arte Creative et Blagbuster ont réalisé une websérie complètement farfelue avec des marionnettes d’animaux morts.

 

Le ball trap à la base est un sport consistant à tirer sur des disques en argile, désormais c’est aussi le nom d’une websérie. A la frontière entre Téléchat et Rabbits de David Lynch, Le Ball Trap est un road movie d’animaux morts d’Adam Traynor et Gaël Gittard, un petit OVNI dans le paysage. Ce dernier, scénariste, a écrit la pièce de théâtre instigatrice de la websérie : Le Ball Trap est un sport convivial.

Marsias est un chevreuil à l’air un peu déglingué. Alors qu’il gambadait dans la forêt, il se retrouve dans un monde parallèle, celui de la mort ou plutôt juste avant, l’entre-deux. Quand il se réveille, il est au volant d’une voiture sur une route à peine éclairée de ses propres phares et ne sait plus ce qui lui arrive.

 

Autour de lui c’est l’obscurité. Un renard pas très frais répondant au nom de Silène apparaît alors et prend les commandes pour les mener au ranch 5 étoiles, destination finale des animaux morts. Débute alors un road movie rocambolesque en 10 épisodes teinté d’humour noir et fait d’animaux empaillés à l’œil pendant et à la mâchoire déchirée.

Le Ball Trap est une websérie hommage au monde des marionnettes, une rareté dans le paysage des webséries. Mais ce n’est pas étonnant quand on sait que son scénariste a aussi une formation de marionnettiste.