La parade amoureuse des oiseaux de Paradis

La parade amoureuse des oiseaux de Paradis
La parade amoureuse des oiseaux de Paradis - © Tous droits réservés

Le groupe d'electro français était au Botanique hier soir, délivrant un show rock et nostalgique.

 

Ce n'est qu'après six ans de formation que le duo Paradis, composé de Simon Mény et Pierre Rousseau sort son premier album studio Recto Verso en septembre 2016. Après la sortie de leurs EPs Parfait tirage et Hémisphère sur le label Beats in Space, du DJ Tim Sweeney, ils signent chez Barclay, qui produit leurs EPs suivants et l'album studio, qu'ils ont mis trois ans à finaliser. Et c'est avec ce matériel que les deux gars de Paradis partent en tournée accompagnés de deux musiciens.

Dans la proximité de la salle de la Rotonde du Botanique, le concert de Paradis débute timidement, à l'image du chanteur et ses musiciens assez statiques, parti-pris ? Le charme désuet des années 80 nous propulse sur le cuir de la Chrysler de Jimmy qui pleure en buvant du gin, puis dans les bras de Sophie Marceau pour un slow lancinant aux relents house.

 

Si le charme est là, l'âme est nostalgique et heureusement les sonorités rock se détachent pour venir réveiller la salle rêveuse. Paradis déroule ses titres-phares avec quelques variantes, plus de places aux instruments et aux rythmes durs. Une montée en puissance comme une parade un peu timide, dans laquelle on pourra regretter l'absence de la reprise Rendez-vous au Paradis, d'Alain Chamfort, qui leur va pourtant si bien.

 

Paradis sera à nouveau en concert au Botanique le 22 avril prochain.