"Là où les putains n'existent pas" sur Arte

Là où les putains n'existent pas
Là où les putains n'existent pas - © Magneto Presse

Le documentaire d’Ovidie revient sur une affaire de meurtre qui incrimine aussi les services sociaux suédois et qui remet en cause le modèle suédois” et sa gestion de la prostitution.

 

En 2010, une jeune mère suédoise de 24 ans, Eva-Marree, quitte son compagnon suite à des violences conjugales. Le père avait déjà été signalé par les services sociaux pour violence sur agent et menaces. Eva-Marree fuit donc le foyer avec ses deux très jeunes enfants mais elle se retrouve vite en difficulté financière. Elle choisit alors de se tourner un temps vers l’escorting et en informe sa cousine, en vendant les mérites de son activité. Mais quelques jours après, sa cousine informe les services sociaux de la situation d’Eva-Marree et ses enfants lui sont immédiatement retirés. Ils sont confiés à son ancien compagnon totalement déséquilibré qui fait tout pour les éloigner de leur mère et la faire souffrir. Eva-Marree se heurte au système suédois et son intransigeance à propos de la prostitution, elle n’arrive pas à faire valoir ses droits et s’engage de façon militante. Les services sociaux de Västerås ont plusieurs fois été pointés du doigt pour leur discrimination envers les prostitués, dans un pays qui a soi-disant éradiqué le travail du sexe. Il ne s’agit là que d’hypocrisie puisque la prostitution est encore bien présente mais les femmes et hommes qui la pratiquent ne sont protégés par aucune loi. Sous couvert de féminisme, l’Etat suédois a mis les travailleurs du sexe dans une situation encore pire. Finalement, alors qu’un rendez-vous est organisé en 2013 dans un foyer social entre Eva-Marree et un de ses enfants, le père qui est là pour superviser la rencontre se met dans une rage folle et poignarde son ancienne compagne. 

 

Le documentaire d’Ovidie (A quoi rêve les jeunes filles ?) est un plaidoyer contre l’Etat suédois qui est impliqué dans ce meurtre. A cause de services sociaux qui jugent de façon puritaine la prostitution, Eva-Marree est morte devant un de ses enfants par son compagnon. Comme si une mère ne pouvait pas être prostituée, Là où les putains n’existent pas” est une histoire révoltante sur l’hypocrisie du système.