La culture peut se vendre comme du foot

Pour protester contre les restrictions voire l’arrêt total de leurs activités, les centres culturels affichent de nouveaux logos qui rappellent étrangement ceux des équipes de football. Les inscriptions sont ouvertes pour rejoindre la Cultural Pro League.

9 images
Le logo du Sporting De Singel inspiré du Club de Bruges © Tous droits réservés
le logo du Club de Bruges © Tous droits réservés

A Anvers, avec la recrudescence des nouvelles infections au Covid-19 depuis 3 semaines, la ville a interdit toute manifestation publique en plein air. Au total, selon un décompte de la "cellule de crise" mise sur pied par le secteur culturel, ce sont 91 communes qui ont purement et simplement interdit tout événement sur leur territoire. Le secteur culturel se voit une fois encore paralysé.

D'autre part, avec la reprise du championnat de football le week-end du 08 août, les supporters peuvent aller voir les matchs dans certaines salles de cinéma. Une situation qui a passablement énervé le secteur culturel anversois qui a décidé d’utiliser l’arme de l’humour pour manifester son mécontentement. L’espace culturel Onder Stroom s’est rebaptisé FC Onder Stroom sur les réseaux sociaux en arborant un nouveau logo à la manière des clubs de foot. Et comme "la culture en Flandre joue au plus haut niveau", Onder Stroom invite les collègues de la culture à rejoindre la Cultural Pro League. De Singel, Le Lotto Arena, le SportPaleis à Anvers ou le Vooruit de Gand se sont déjà inscrits pour la nouvelle saison !

Arrêtez de dire bar, dites buvette. Ne dites pas salle, dites salon. Ne dites pas places, dites tribune. Ne dites pas bavarder, dites célébrer la victoire – Onder Stroom 

Les logos s’inspirent de ceux des clubs de la Pro League, comme De Singel avec le FC Bruges, Het Bos avec Lommel ou NT Gent avec La Gantoise..

9 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

On se souvient que la semaine dernière le secteur de la musique s’était manifesté contre les nouvelles réductions de capacité qui limitent les événements à 100 personnes en intérieur et 200 en extérieur. Ce qui, selon le secteur, ne peut pas être rentable.

Et de rappeler qu’en Flandre les mesures sanitaires ont été établies en concertation avec les autorités et consignées dans un document approuvé par le ministre de la Culture et le GEES. Le secteur demande à présent une autorisation à se produire pour un nombre "logique" de personnes, rapporte l’agence Belga.. Il s'agirait d'un pourcentage qui tiendrait compte de la taille de la salle, des règles de distanciation ou encore du protocole émis par la cellule.

Le secteur culturel de Bruxelles monte aussi sur le terrain

L’initiative ludique de Onder Stroom dépasse le contexte anversois et est reprise par certaines salles et institutions installées à Bruxelles comme Bozar, l’AB, le Wiels, Forest National ou le Botanique qui s’est amusé avec le logo du Yellow Red KV Malines. Avis aux fans de foot pour reconnaître tous les logos originaux…

9 images
© Tous droits réservés
© Tous droits réservés