L'ASMR : du yoga sur YouTube

Gentle Whipering (500.000 abonnés) est une des Youtubeuses ASMR les plus célèbres.
2 images
Gentle Whipering (500.000 abonnés) est une des Youtubeuses ASMR les plus célèbres. - © YouTube – capture d’écran

La communauté " ASMR ", formée d’adeptes de la relaxation d’un genre particulier, a trouvé en YouTube une plateforme pour s’exprimer.

Avec plus de 2.300.000 résultats sur la célèbre plateforme de vidéo en ligne, l’ASMR devient un véritable phénomène depuis plusieurs années sur YouTube. Particulièrement développé outre-Atlantique, ce " yoga du cerveau " reste encore peu connu dans nos contrées européennes.

 

La sensation ASMR

ASMR est l’acronyme d’ " Autonomous Sensory Meridian Response " ou Réponse Automatique des Méridiens Sensoriels. Ses adeptes cherchent donc via des stimuli externes une sensation de picotements, des frissons au niveau du crâne ou des extrémités. Il s’agit en somme d’un orgasme cérébral et non sexuel.

Les ASMR-fags ont trouvé sur YouTube un canal d’expression libre. La recherche de l’orgasme cérébral se fait à travers des vidéos de plusieurs natures, parce que chaque personne réagit différemment aux stimuli.

 

La plupart des vidéos ASMR sont de types " whispering ", " tapping " ou " role playing ", mais des plus étranges existent, nous sommes sur Internet, tout est permis. En d’autres mots : des vidéos de gens qui chuchotent (avec des voix graves ou douces selon les goûts), de gens qui tapotent leurs ongles sur des objets, ou de gens qui vous racontent une histoire.

 

La " discipline " ASMR est très utilisée par les personnes présentant des troubles du sommeil, mais est sujette à controverse sur le plan scientifique, comme toutes les méthodes peu conventionnelles. L’essentiel est l’efficacité des vidéos, peu importe finalement de savoir comment celles-ci parviennent à relaxer.