Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde

Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde
Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde - © Wikicommons

Cela fait déjà quelques années que le jeu vidéo n’est plus considéré comme un loisir de paumé, comment les joueurs et surtout les concepteurs sont devenus les nouveaux bosses ?

 

Jérôme Fritel pour Arte s’est intéressé à ce média qui a pris tout son essor ces dernières années : le jeu vidéo. Réalisé en 2014, le reportage propose un portrait réaliste de l’industrie du jeu.

 

Désormais, les joueurs de League of Legends ou encore Street Fighter en font leur métier et gagnent jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mois, en rejoignant une équipe sponsorisée à plein temps. L’avènement de ce que l’on appelle l’e-sport a permis une professionnalisation et une prise au sérieux des techniques de jeu. Les tournois mondiaux attirent une foule considérable, qui vient saluer les exploits de leurs héros. C’est l’industrialisation du secteur du jeu vidéo.

Le milieu se targue de rapporter une centaine de milliards d’euros par an, plus que n’importe quel média, plus que le cinéma. La chaîne de jeu en streaming Twitch a par exemple été achetée plus cher que le prestigieux Washington Post.

Cette mise en lumière du jeu vidéo pointe aussi du doigt certains soucis : très peu de femmes dans le milieu, même si le nombre de joueuses augmente, aucune ne dirige de studio ou n’est à la tête d’une entreprise dans le jv. Toujours par rapport aux femmes : les jeux vidéo sont bien souvent faits pour (et par) les joueurs masculins et les personnages féminins sont très souvent stéréotypés et peu incarnés. Des hommes se plaignent de devoir incarner l’héroïne calquée sur Ellen Page dans Beyond : Two Souls.

L’autre problème majeur du média jeu vidéo est sa mauvaise réputation, il est souvent accusé de rendre violent. Les médias américains ont plusieurs fois fait des raccourcis entre certaines tueries perpétuées par des ados et le jeu vidéo. En réalité, le jeu vidéo peut rendre agressif quelques minutes après mais n’est en aucun lieu une justification au passage à l’acte.

Level up

Les nouveaux rois du jeu vidéo, ce sont surtout les concepteurs de jeux pour téléphones, comme Angry Birds ou Candy Crush qui se téléchargent des millions de fois. En investissant un marché nouveau, et en proposant un modèle gratuit, ils ont changé le profil des joueurs. Désormais, le joueur moyen est une femme, mère au foyer, urbaine.

Ces dernières années, le nombre de joueurs est passé de 500 millions à 2 milliards et ne cesse d’augmenter. Les jeux mobiles gratuits y contribuent parce que l’industrie s’est emparé du jeu vidéo mais il est aussi dédramatisé et normalisé. Aujourd’hui le jeu vidéo investit tous les secteurs, jusqu’à Minecraft dans les écoles…

 

Le reportage est encore à voir aujourd’hui sur Arte+7.