"Je parle toute seule", le stand-up de Blanche Gardin sur Netflix

“Je parle toute seule”, le stand-up de Blanche Gardin sur Netflix
“Je parle toute seule”, le stand-up de Blanche Gardin sur Netflix - © Tous droits réservés

Blanche Gardin s’est remis le Molière de l’humour à elle-même il y a quelques jours et son discours a fait le tour du web. Le spectacle pour lequel elle a été primé est disponible sur Netflix, et il est à voir de toute urgence.

 

C’est un peu un rêve qui se réalise pour la quadragénaire à l’humour décapant, son stand-up “Je parle toute seule” se retrouve à côté de celui du maître Louis C.K. dont elle se réclame, dans le catalogue Netflix. C’est un vrai accomplissement pour Blanche Gardin, qui est par ailleurs comédienne et joue dans le premier long métrage français de Netflix, Je ne suis pas un homme facile aux côtés de Vincent Elbaz et Marie-Sophie Ferdane. 

 

Avant d’en arriver là, Blanche Gardin ne s’était pas vraiment destinée à l’humour. Après des études de sociologie, un stage immersif chez les policiers et un début de carrière en tant qu’éducatrice spécialisée, elle se fait finalement repérer par Karl Zero avant de rejoindre le Jamel Comedy Club. Véritable école de talents, elle y apprendra la force du stand-up et ses ficelles et participera à tous les spectacles durant trois années. Blanche Gardin enchaînera avec la présentation d’une émission sur la chaîne Comédie! puis se tournera vers le doublage et le cinéma. Elle réapparaîtra à la télévision dans la série Bref de Kyan Khojandi. 

 

Après un premier seul-en-scène “Il faut que je vous parle”, Blanche Gardin revient avec “Je parle toute seule” créé en 2016, où elle évoque sa nouvelle vie de quadragénaire. Avec une certaine maîtrise de l’humour noir et une vraie réflexion sociologique, elle aborde et enchaîne des sujets à la fois légers et compliqués : la mort, la bêtise, la migration, les injonctions sociétales, l’amour, le sexe, le terrorisme. L’humoriste parvient aussi, à l’instar de son exemple outre Atlantique, à installer un véritable malaise et pousser très loin des thèmes qui nous rebutent comme celui de la zoophilie ou de la première expérience sexuelle. C’est ce que l’on appelle le cringe effect”, une technique pour déstabiliser et gêner le spectateur, le pousser dans ses retranchements et ses tabous et lui faire prendre du recul. Blanche Gardin est une humoriste déroutante et géniale. Son stand-up suit la grande tradition des spectacles américains tout à la fois gênants et transpirants de vérité. Son sens de l’écriture et sa vision du monde en font une artiste à suivre assurément.

 

“Je parle toute seule” (I Talk to Myself) de Blanche Gardin est à voir sur Netflix.