Et si Marina Abramović vous faisait patienter pendant votre téléchargement WeTransfer ?

Marina Abramović, la papesse de la performance, a toujours aimé être là où on ne l'attend pas. Elle vient de s’associer avec le site d’envoi de fichiers WeTransfer, qui revendique 40 millions d’utilisateurs, pour une année de programmes en ligne présentés par WePresent, la branche éditoriale de WeTransfer. 

5 images
Multimask, Ana Prvački - 2020 © WePresent

5 performeurs et performeuses mis en lumière par Marina Abramović 

Transférer des fichiers via le web, c’est facile, mais c’est tout sauf excitant. Pendant que ça télécharge, pourquoi ne pas découvrir le travail d’un.e artiste ? La plateforme WePresent en a déjà montré plus de 1000 issus de 100 pays. Et elle vient de frapper fort en débauchant Marina Abramović pour sa nouvelle série 'Guest Curator'Le parcours des 5 performeurs et performeuses, Ana Prvacki, Maurício Ianês, Yiannis Pappas, Terence Koh and Regina Jose Galinda est largement documenté sur WePresent.

Ana Prvački et Terence Koh

Marina Abramović a choisi Ana Prvački pour son esprit et son humour. Dans ses performances, elle peut être l'écologiste fantaisiste qui met en garde contre le sort des abeilles, ou le gourou de l'auto-assistance qui conçoit de nouveaux modes de soulagement de l'anxiété. Le bien-être est au centre de son travail. Pour la 13e biennale de Gwanju, en Corée du Sud, Ana Prvački a présenté en 2020 une série de trois vidéos vantant les solutions imaginées pour lutter contre l'anxiété liée à la pandémie, notamment le Multimask qui peut embellir, protéger et dissimuler une dépression nerveuse. Pour se faire du bien et lutter contre l'angoisse, l'artiste nous propose d'investir La Zone Splash. Il s'agit de la dernière vidéo de sa "trilogie pandémique" commandée par la Biennale de Gwanju.

The Splash Zone 2020 from Ana Prvacki on Vimeo.

Le parcours fascinant de Terence Koh

Né de parents chinois mais élevé à Toronto, Terence Koh était destiné à devenir avocat plutôt qu’artiste. "C’était comme me jeter du haut d’une falaise", dit-il. C’est peut-être pour cette raison qu’il débute en force, dans la provocation. Avec des peintures mélangées à du sperme et des morceaux d'excréments plaqués or présentés à la Foire de Bâle en 2007. Il fréquente le milieu de la mode et du show bizz et travaille avec Lady Gaga. En 2010, il customise le double piano utilisé lors de sa prestation avec Elton John aux Grammy Awards. Il lui conçoit aussi un ensemble en perles pour un gala au profit de la recherche contre le Sida.

5 images
Lady Gaga dans un costume de Terence Koh lors du gala de l' amfAR pour lancer la Fashion Week de N-Y en février 2010 © Dimitrios Kambouris - WireImage
5 images
Terence Koh lors de sa performance Nothingtoodoo, 2011. Courtesy the artist and Mary Boone Gallery © Mary Boone Gallery

Nature et connexion

Depuis 10 ans, son travail a pris un virage à 360° vers l'expérience intérieure et la connexion avec les éléments. En 2011, pour la performance Nothingtoodoo, il a fait silencieusement le tour d'une montagne de sel à genoux, tout de blanc vêtu, dans un silence total, huit heures par jour, cinq jours par semaine, pendant un mois. Refusant d’imposer un sens à ses performances, Terence Koh affirme ne pas savoir lui-même la raison de ses actions. Elles lui apparaissent et il les réalise. Quelqu’un qui assiste à une de ses performances "peut s'arrêter juste cet instant pour se perdre dans le temps", dit-il. "S'il y a un but à mon travail artistique, ce serait celui-là".

5 images
Drummen, Terence Koh - Office Baroque, Brussels 2018 - courtesy the artist and Office Baroque © Isabelle Arthuis

Pleine conscience et téléchargement

Cet été Marina Abramovic présentera son propre travail sur la plateforme. Avec The Abramović Method, un format numérique immersif, elle veut nous initier à la mindfullness le temps d'un download via WeTransfer. Cette méthode de méditation comprend des exercices axés sur la respiration, le mouvement, l'immobilité et la concentration. "Une exploration de la présence dans le temps et l'espace" qui prend une ampleur particulière face à la pandémie, selon Marina Abramović. En septembre prochain, l'artiste serbo-américaine partagera également sa vision de la performance à travers sa "capsule temporelle", un ensemble de références, d'idées et d'objets qui influencent son travail.

 

Xavier Ess avec AFP