Des samouraïs, des vampires et du mauvais goût

Des samouraïs, des vampires et du mauvais goût
Des samouraïs, des vampires et du mauvais goût - © Tous droits réservés

Le célèbre site consacré aux films de seconde zone "Nanarland" débarque en websérie sur Arte sous le nom de "Nanarscope !".

Débuté le 9 janvier, le "Nanarscope !" d'Arte raconte ces films tellement nuls qu'ils en deviennent cultes. Des ninjas, des zombies, des clowns, des effets spéciaux pas très bien maîtrisés sont le propre de ce style bien particulier. 

Selon Wikipédia, "le nanar diffère du navet par son aptitude à divertir. Le nanar amuse par ses défauts tandis que le navet est simplement mauvais et ennuyeux (en référence au goût fade du légume du même nom). Le terme nanar est cependant parfois utilisé abusivement pour désigner des films sans intérêt." Un nanar peut être un film de série B ou de série Z. Le premier étant un film à petit budget présenté en première partie d'un programme de cinéma double dans les années 30, souvent de mauvaise qualité. La série Z est encore plus pauvre en terme de moyens et de résultats, le terme est extrêmement péjoratif mais certains réalisateurs se sont spécialisés dans le genre (on pense à certains invités du festival de genre le BIFFF). 

Les 10 épisodes de "Nanarscope !" d'Arte retrace avec des films marquants l'histoire de ces films décalés. Au commande de la websérie, c'est le réalisateur et fondateur de Nanarland : Régis Brochier. Fondé il y a 15 ans, son site est devenu une institution et une référence en matière de nanars.