Cliché : le doodle Saint Valentin de Google

Cliché : le doodle Saint Valentin de Google
2 images
Cliché : le doodle Saint Valentin de Google - © Google

Le 14 février, c'est la fête la plus culpabilisante de l'année pour les célibataires et la plus coûteuse pour les couples : la Saint-Valentin.

 

Si ses origines et sa connotation amoureuse dateraient du XIVe siècle, cela fait quelques décennies que la fête de Cupidon est insupportable à beaucoup d'yeux. Du côté des personnes sans prince/princesse charmant/e, c'est la culpabilisation et les interrogations, et du côté des amoureux, c'est l'obligation sociétale de fêter Valentin, même si la plupart des gens ne le connaissent pas. 

Un amour de pangolin

 

Et Google, comme à toutes les occasions mémorables aime à créer une animation spéciale : le doodle. Cette année, le doodle Saint Valentin est un petit jeu sur quatre niveaux. Le héros de ce jeu est un pangolin mâle qui doit se rendre dans différents pays pour rapporter de quoi faire un cake d'amour, des fleurs pour un bouquet ensorcelant, des notes de musique pour une sérénade et des rubans pour une danse envoutante. Tout ceci afin de charmer la pangoline qui l'attend. Le héros est donc un mâle, la femelle restant inactive et simplement l'objet de la quête finale. Le héros doit ramener des cadeaux à la femelle qui acceptera ses avances si le bouquet et le cake sont assez gros.

 

Le seul point positif côté message est la sensibilisation à la cause du pangolin, un animal en voie de disparition à cause du braconnage. Google a choisi d'attirer l'attention sur ce drôle d'animal plein d'écailles à la queue plus longue que son corps. Dommage qu'il ait fallu passer par des clichés (sexistes) pour cela.