"Cher corps" : des histoires d'acceptation

Flore, dans "Cher corps".
2 images
Flore, dans "Cher corps". - © Capture d'écran/Youtube

Sous forme de portraits-témoignages, "Cher corps" aborde le rapport au corps des femmes.

 

Léa Bordier, ancienne du site Madmoizelle.com, a fait émerger un beau projet le 30 octobre dernier. Avec la sortie de sa première vidéo "Cher corps", elle aborde la problématique corporelle, le rapport à soi. Le projet va rassembler des femmes de toutes morphologies qui parleront de comment la société les a conditionnées, mais aussi comment leur approche a changé au fil du temps, de quelle manière… Pour l’instant les témoignages de deux femmes sont déjà en ligne.

Amélie & Flore

 

Dans son premier portrait, Amélie, 24 ans avoue qu’il y a "des petites choses" qu’elle n’aime pas dans son corps mais évoque sa " relation pacifique " générale avec son enveloppe. La jeune femme parle de l’évolution de l’acceptation de certaines parties d’elle. Dans le second épisode de "Cher corps" sorti le 27 novembre, c’est Flore, 22 ans qui se confie à la caméra de Léa Bordier. Elle y narre sa prise de poids et le début de ses complexes adolescents et comment elle a fini par se découvrir dans les yeux de quelqu’un.

 

C’est quoi le standard ? Faire 1m70 et faire du 32, personne n’est dedans.

- Flore

 

Le but de ces vidéos est clairement de décomplexer les jeunes femmes par rapport au diktat de la société. Ces témoignages prouvent que l’acceptation corporelle peut se faire avec n’importe quel corps et que finalement la beauté n’a pas à être normée. La chaîne de vidéo "Cher corps" peut véritablement aider les adolescentes à l’acceptation personnelle, peu importe sa morphologie. Flore et Amélie prouvent chacune à leur manière que complexer est une perte de temps.

 

La chaîne de Léa Bordier, c’est ici.

 

Le premier témoignage d’Amélie :

 

Le portrait de Flore :