Bataille de mythes

Godzilla.
Godzilla. - © Tous droits réservés

La nouvelle bande annonce officielle de " Batman vs Superman " vient de sortir. Si le long métrage sera sur nos écrans en mars prochain, les films où les personnages mythiques s’affrontent vont pleuvoir dans les mois à venir. Voici les films de bataille de mythes les plus attendus de 2016.

Godzilla vs Tatayet

Probablement LE film de bataille de mythes le plus attendu de l’année.

Dans " Godzilla vs Tatayet ", le mythique monstre japonais renaît cette fois en Belgique. Le scénario ? Des micro-fissures de 12 mètres dans le réacteur de Doel 3 laissent s’échapper un liquide radioactif qui se répand dans le sol, et donnent naissance à Godzilla. Furieux, il veut détruire le siège d’Electrabel, pour se plaindre du montant de sa facture d’électricité. L’OCAM place le pays au niveau d’alerte 4.

Mais l’animal n’ayant pas été formé en Syrie, le gouvernement s’interroge sur ses liens présumés avec Daesh. D’autant que la seule revendication de Godzilla se résume à dire " Groaw ". De son côté, Philippe Moureaux dément tout lien avec Godzilla. Alain Destexhe, lui, fustige dans un édito cinglant publié sur le site du Vif la radicalisation des lézards géants, et propose que l’on place de façon préventive un bracelet électronique sur tous les lézards vivants en Belgique.

Alors que le pays est en proie au désespoir, le peuple se tourne vers celui qu’il a toujours considéré comme le sauveur, l’élu, le guide : le Roi Philippe. Mais ce dernier est en week-end " macramé et méditation " à Marrakech. La situation est au plus mal. La Belgique va-t-elle disparaître ?

Au moment où Godzilla s’apprête à écraser Manneken Pis, un autre personnage mythique intervient enfin : Tatayet. De sa petite voix aiguë, il repousse les assauts du monstre en chantant " Le Kitching ". Godzilla, désorienté, bat en retraite, et finit par être abattu par les balles de ping-pong de Jean-Michel Saive, fraîchement retraité.

Le film se termine par une fête géante organisée dans le bunker de Jean-Michel, la Saive Room. Jean-Michel et Tatayet boivent de l’hydromel en mangeant des sangliers. La Belgique est sauvée. Bart de Wever et ses amis ministres peuvent continuer de démanteler le pays calmement. Tout est bien qui finit bien.

King Kong vs Demis Roussos

Probablement LE film de bataille de mythes le plus attendu de l’année.

Pour " King Kong vs Demis Roussos ", le réalisateur Peter Jackson s’est associé à Robert Zemeckis pour proposer un film que l’on annonce déjà comme révolutionnaire. Réalisé entièrement en live-motion-full-body-capture, ce procédé qui consiste à placer des capteurs sur des comédiens pour reproduire en direct leurs mouvements, Jackson et Zemeckis ont repoussé les limites de la technologie en plaçant également des capteurs A L’INTERIEUR des comédiens. C’est ainsi qu’ils ont pu reproduire en direct le battement de leur cœur, ou encore le fonctionnement de leur pancréas. Mais en même temps, comme aucune scène du film ne se passe à l’intérieur du corps de King Kong ou de Demis Roussos, le spectateur ne verra aucune différence.


Alors que le film était annoncé pour Noël 2016, il a finalement été reporté à l’année suivante. Les spécialistes de l’image de synthèse doivent en effet recréer poil par poil King Kong et Demis Roussos, et ils se sont rendus compte que le deuxième personnage était trois fois plus poilu que le premier, ce qui a entraîné ce retard et gonflé terriblement le budget. Un malheur ne venant jamais seul, l’acteur qui reproduisait les mouvements de Demis Roussos est mort tragiquement sur le tournage. Suite à ce drame, Jackson et Zemeckis ont pris la sage décision de ne plus utiliser un véritable gorille sauvage pour lui donner la réplique. Jean-Baptiste Maunier, l’acteur des Choristes, a été approché pour reprendre le rôle, mais à la seule et unique condition qu’il n’essaie pas de chanter pendant le tournage.

Chapi vs Chapo

Probablement LE film de bataille de mythes le plus attendu de l’année.

Alors qu’on les pensait amis de longue date, Chapi et Chapo vont s’affronter dans " Chapi vs Chapo ". Les quinze scénaristes de cette version live de la célèbre série d’animation française ont décidé d’explorer la relation ambiguë qu’entretiennent Chapi la fille au chapeau rouge et Chapo le garçon au chapeau bleu.

Au moment où Chapo s’apprête à déclarer sa flamme à Chapi, il se rend compte qu’elle est en couple depuis plus d’un an avec un Snorky du nom de Astral. Chapo se demande alors qui, qui, qui sont les Snorky. Comme cette créature vit sous les eaux, Chapo comprend soudain pourquoi Chapi a les cheveux mouillés et son chapeau qui perce depuis des mois. Une terrible bataille sur terre et dans les eaux éclate entre Chapi et Chapo. Chapi fait alliance avec Watoo, et Chapo avec Vic le Viking. A la fin du film, Chapi et Chapo décident de redevenir amis, et de vivre chacun de leur côté leur vie sentimentale. Chapi épouse Astral le Snorky, et Chapo se met en couple avec Amélie Nothomb. Une bien belle fin.

Dracula vs Marion Maréchal-Le Pen

Probablement LE film de bataille de mythes le plus attendu de l’année.

Réalisé par Robert Guédiguian, " Dracula vs Marion Maréchal Le Pen " confronte deux monstres mythiques. Revenu d’entre les morts, Dracula trouve un sérum qui lui permet d’affronter la lumière du jour sans être brûlé vif. Il décide alors de se présenter aux élections en région Provence-Côte d’Azur, afin de rencontrer un maximum d’électeurs à qui il compte sucer le sang. Mais il va croiser sur sa route une ennemie de taille : Marion Maréchal-Le Pen. Nièce d’une succube, Marion Maréchal-Le Pen possède un super pouvoir : elle peut envoûter des foules entières en tenant des propos d’une imbécilité crasse et d’une haine basique, sans que personne n'aille lui en coller une en lui disant " Bon, allez, rentre chez toi maintenant et laisse les grandes personnes entre elles ".

Dracula va peu à peu découvrir que le système politique entier est gangrené par un poison fatal : la médiocrité. Dégoûté, il décide de se réfugier avec toute sa fortune personnelle en Belgique, sur les conseils de son ami loup-garou Gérard Depardieu. Mais il réalise que la politique belge est atteinte par le même virus, et finit par se mordre lui-même. Il meurt, soulagé.

 

 

Christophe Bourdon