Regardoc, la série qui donne la parole aux documentaristes

Hadja Labib et Yaël André
Hadja Labib et Yaël André - © Tous droits réservés

La série animée par Hadja Labib va à la rencontre de vingt-quatre documentaristes actifs dans la Fédération Wallonie-Bruxelles.

À défaut de pouvoir proposer une cérémonie des Magritte en 2021 — annulée à cause de la crise sanitaire —, la RTBF diffuse une série de programmes qui mettent en avant le cinéma belge dans toute sa diversité. Parmi eux, on retrouve la série Regardoc sur Auvio, consacrée à ceux qu'on oublie trop souvent lorsqu'on parle de septième art  : les documentaristes.

Dans ce programme, écrit et conçu par Hadja Labib et Patrick de Lamalle, vingt-quatre réalisateurs et réalisatrices, spécialisés dans le cinéma du réel, s'expriment sur leur art et leur métier. Qu'est-ce qui leur a donné envie de faire du cinéma ? Comment conçoivent-ils la pratique du documentaire ? Qu'est-ce qui a motivé leur choix d'images et de sons ? Interrogés par Hadja Labib, les femmes et les hommes cinéastes rassemblés par Regardoc livrent chacun leur vision très particulière du septième art.

Parmi eux, on retrouve notamment Yaël André, réalisatrice du poétique "Quand je serai dictateur", Sophie Bruneau, à qui l'on doit le contemplatif "Rêver sous le capitalisme", ou encore Jawad Rhalib, qui a signé il y a deux ans "Au temps où les Arabes dansaient". Leurs propos, appuyés par des extraits de leurs propres films, sont passionnants, illustrant la multitude d'approches qui peuvent exister dans le documentaire.

Les cinéastes abordés dans les vingt-quatre épisodes : Yaël André, Jérôme le Maire, Anne Lévy-Morelle, Claudio Pazienza, Caroline D’Hondt, Pierre-Yves Vandeweerd, Jorge Leon, Sophie Bruneau, Jean-Christophe Yu, Benoît Dervaux, Marta Bergman, Nathalie Borgers, Alain de Halleux, Marie-France Collard, Philippe de Pierpont, Jasna Krajinovic, Marie Mandy, Sarah Moon Howe, Eric Pauwels, José-Luis Peñafuerte, Jawad Rhalib, Nicolás Rincón Gille, Valéry Rosier et Olivier Smolders.

 

Les épisodes de Regardoc sont à découvrir sur Auvio à partir du 1er février.