Théâtre, concert : devra-t-on se battre pour avoir une place à la rentrée de septembre ?

Ce qui est rare est précieux. Ce qui est précieux fait des envieux… A la rentrée de septembre, les offres de spectacle seront moins nombreuses et les capacités des salles sans doute toujours réduites. C’est le moment d’éplucher les programmes de rentrée et d’acheter ses places. Une manière aussi de soutenir le spectacle vivant. 

Au théâtre, septembre s’ouvrira avec Het Theater Festival du 03 au 13 septembre organisé par le Kaaitheater dans différentes salles de Bruxelles ( Kaai, KVS, Bronks) et qui propose de découvrir ou de revoir quelques grands moments de la saison passée. Tous les spectacles sont surtitrés en français. On retient ces quatre propositions :

Dear Winnie par le collectif Jr.cE.sA.r

 Un spectacle sur Winnie Mandela interprété par neuf actrices, chanteuses, danseuses et performeuses de la diaspora africaine.

" Winnie n’est pas une sainte [ mais] jusqu’àaujourd’hui, elle insuffle force et courage pour lutter pour plus d’égalité. Ce spectacle ne se veut pas une leçon d’histoire, mais un partage sur la force de résister " nous dit le communiqué.

Act de Kris Verdonck

Un spectacle autour de l'oeuvre de Beckett. ACT approche Beckett de trois façons : avec un monologue avec des textes de Beckett (Nouvelles et textes pour rien), interprété par Johan Leysen, avec un scientifique, invité à réagir à Beckett et avec une scénographie autonome, un paysage possible pour un texte de Beckett.

Act est une "tentative de démanteler littéralement la complexité du théâtre de Beckett.  Le triptyque de la science, du théâtre et du spectacle high-tech, montre en trois actes chaque fois une facette différente du diamant 'Beckett'."

3 images
Dear Winnie dans le cadre de Het Theater Festival 2020 du Kaaitheater © Reyer Boxem

Deux spectacles sur les thèmes de l'identité et de l'expression de genre 

Jezebel de Cherish Menzo

Jezebel est un spectacle de danse inspiré de video vixens : des femmes aguichantes qui apparaissent dans les clips vidéo hip-hop à fin des années 90, nous dit le communiqué.   "Les Vixens étaient des facteurs déterminants de l’esthétique des clips vidéo et de la popularité de l’artiste. Jezebel peut-elle déconstruire le stéréotype controversé associé à la hiphop honey, la poupée hip-hop noire ? Comment se redéfinit cette video vixen aujourd’hui ?"

De Meisje de Jaouad Alloul

De Meisje est un monologue sur l’acceptation de soi, la famille, l’amour et le pardon.

Sur le site du Kaaitheater on peut lire "Enfant, Jaouad Alloul désirait plus que tout au monde être une fille. Il jouait avec les poupées de ses soeurs et tombait amoureux de garçons. Tous les soirs, il implorait Dieu de le " guérir ". Chaque matin, il se réveillait égal à lui-même. À 20 ans, il a claqué la porte de son enfance derrière lui pour faire son entrée dans un monde nouveau. Loin de chez lui, loin de Dieu. En quête de lui-même." 

3 images
De Meisje dans le cadre de Het Theater Festival 2020 du Kaaitheater © Jimmy Kets