Lumières sur les Cités - François Schuiten est à La Louvière

Lumières sur les Cités - François Schuiten est au Centre de la Gravure à La Louvière
4 images
Lumières sur les Cités - François Schuiten est au Centre de la Gravure à La Louvière - © P Mathieu

Unique manifestation de Mons 2015 consacrée à ce domaine de création, l’univers de la bande dessinée et des imprimeurs d’art se rencontrent dans une exposition à la scénographie exceptionnelle.

Plongés dans un univers d’ombres et de lumières, les visiteurs découvrent les mondes imaginaires de l’artiste, ardent défenseur du patrimoine architectural, dans un parcours mêlant lumière, images et son.

Jusqu’au 7 février 2016 au Centre de la Gravure.

 

Ce qui me motive avant tout, c’est la qualité du travail. Dans le domaine technique, la gravure, l’impression et les papiers évoluent en permanence, et ensemble sur trois niveaux: la façon de capter une image, la technique d’impression et la qualité du support.

François Schuiten

 

François Schuiten est dessinateur de bandes dessinées et scénographe ; il nous emmène dans des mondes imaginaires, à la fois proches et lointains. Ces mondes, de Pahry à Brüsel, en passant par Samaris ou Kobenhavn, sont au cœur des Cités Obscures, une série réalisée en collaboration avec Benoit Peeters depuis 1982.

L’exposition mêle des planches originales et des multiples (sérigraphies, lithographies, offset, impressions numériques pigmentaires).

 

SALLE 1

Cette salle est plongée dans la pénombre. ...

Ardent défenseur du patrimoine architectural, François Schuiten a choisi comme image emblématique de cette exposition la Tour de l’ancien charbonnage Saint-Albert,

située à Péronnes-lez-Binche.

 

Le dessin de la Tour Saint-Albert a été réalisé par François Schuiten suite à la visite du site.

Il y a également intégré les roues d’anciennes presses typographiques.

 

SALLE 2

François Schuiten s’est interrogé longuement sur la transmission de son travail face au manque de politique de conservation de ce type de patrimoine, à l’inflation du marché de l’art et à la charge des droits de succession.

Ses archives, documents et originaux ont été répartis entre cinq institutions.

Le Centre de la Gravure abrite ses multiples (sérigraphies, lithographies, offset, impressions numériques).

L’artiste nous les a donnés en trois temps : une première donation date de 1996, suivie d’une deuxième en 2011.

 


François Schuiten a généreusement enrichi ce fonds lors de la préparation de l’exposition en 2015. Cet ensemble compte aujourd’hui 63 pièces dont une partie est présentée dans l’exposition.

 

Jusqu'au 7 février 2016

Centre de la Gravure et de l’Image imprimée de la Fédération Wallonie-Bruxelles

10, rue des Amours. B-7100 La Louvière .