Portrait de Yan Levionnois, en Finale du Concours Reine Elisabeth

Yan Levionnois ouvre la 2e soirée de la finale du Concours Reine Elisabeth.

Il est français, il vient de Paris, où il a étudié, il s'est formé également Oslo et à New York.

Après l'interprétation du morceau imposé, il a choisi de jouer le Concerto n. 2 en si mineur op. 104 B 191 de Dvorak, un concerto qu'il joue depuis qu'il a 15 ans, et le premier qu'il ait interprété avec orchestre en France.

Portrait

Yan Levionnois entretient une relation très particulière avec son violoncelle parce qu'il a été créé pour lui. Quand il a eu 10 ans, ses parents ont décidé de lui commander un bel instrument chez un luthier, il y avait 5 ans d'attente et donc, il l'a depuis ses 15 ans. 

Il considère comme une chance d'avoir pu grandir avec ce violoncelle, de travailler le bois, et de créer son propre son avec cet instrument. Le son est rond, chaud, "gras", à l'inverse des instruments anciens qui sont plus précis, et il se cherche encore..