Portrait d'Aurélien Pascal, en Finale du Concours Reine Elisabeth

Le 2e candidat de ce soir est également français : il s'appelle Aurélien Pascal, il a 22 ans, et il vient de Paris.

Son choix de Concerto pour la finale est très réfléchi : il a décidé d'interpréter le 1er Concerto en mi bémol majeur op. 107 de Shostakovich, parce qu'il l'affectionne particulièrement, pour sa force et l'histoire qu'il raconte. Dans ce Concerto,  il voit une énergie et une vitalité qui lui seront bien nécessaires pour convaincre le jury.

Portrait

Le violoncelle est une affaire de famille, pour Aurélien Pascal, sa mère est violoncelliste, et c'est d'elle qu'il tient son instrument.

En participant à un Concours aussi important, et pour interpréter un des Concertos majeurs du répertoire, il a décidé de travailler un son précis, ample et puissant, histoire de trouver ça place par rapport à l'orchestre. Et ce travail, cet exercice de contrôle, lui permet de se libérer des contraintes techniques pour se concentrer en concert, sur l'expressivité et la liberté de son jeu.