Marianne Croux, 6e lauréate du Concours Reine Elisabeth 2018

Marianne Croux en finale
3 images
Marianne Croux en finale - © RTBF

Soprano, Marianne Croux est née à Senlis, en France en 1991, mais elle a grandi en Belgique, près de Marche-en-Famenne.

Après avoir commencé ses études musicales par le violon et le piano, Marianne Croux est admise en 2009 à l’Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie (IMEP) à Namur, puis au Conservatoire de Paris (CNSM) en 2012, dans la classe de chant de Chantal Mathias. En 2015, lors d’un échange avec la Manhattan School of Music, elle travaille avec Mignon Dunn. Elle se perfectionne également auprès d’Anne Le Bozec, Margreet Honig, Regina Werner, Janina Baechle, Kenneth Weiss, Jeff Cohen et Olivier Reboul. En 2009, elle obtient le 1er prix au concours Dexia Classics et chante avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie à la Monnaie (Bruxelles). Parallèlement aux divers rôles qu’elle a interprétés à l’opéra, elle aborde la musique sacrée sous la direction de chefs tels que David Reiland, Raphaël Pichon et Emmanuelle Haïm. En septembre 2017, elle intègre l’Académie de l’Opéra national de Paris. (source CMIREB)

pour consulter le site officiel de Marianne Croux

Elle est 6e lauréate du Concours Reine Elisabeth 2018. Elle était la dernière finaliste à présenter son programme devant le jury et le public de Bozar, en Finale, le 12 mai.

Elle a également remporté le Prix Musiq'3 du public.

Pour revoir sa prestation en finale

En interview en bord de scène après sa prestation en demi-finale

Revoir sa prestation en demi-finale

GEORG FRIEDRICH HAENDEL Il crudel m’abbandona – Ah ! Spietato ! [MELISSA – AMADIGI] 

RICHARD STRAUSS Geduld [ACHT GEDICHTE AUS LETZTE BLÄTTER OP. 10 – HERMANN VON GILM ZU ROSENEGG] 

HUGO WOLF Sagt, seid Ihr es, feiner Herr [SPANISCHES LIEDERBUCH : WELTLICHE LIEDER – PAUL HEYSE] 

OTTORINO RESPIGHI Crepuscolo [DEITÀ SILVANE P 107 – ANTONIO RUBINO] 

NADIA BOULANGER Soir d’hiver

Réécoutez sa prestation en première épreuve

JOAQUÍN TURINA Cantares [ POEMA EN FORMA DE CANCIONES OP. 19 – RAMÓN CAMPOAMOR] 

GEORGES BIZET C’est des contrebandiers – Je dis que rien ne m’épouvante [MICAËLA – CARMEN]